27.1 C
Lomé
19 août 2022
Le Nouveau Reporter

La Bceao victime d’une fausse information

Les réseaux sociaux deviennent de jour en jour un canal de diffusion de fausses informations. C’est ce qui vient d’arriver à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). Une fausse information relative à une circulation supposée de faux numéros de série a été publiée en son nom sur les réseaux sociaux depuis le 15 avril dernier. Une info qu’elle dément.

« La Bceao porte à la connaissance des banques, des institutions financières, des commerçants et des populations du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’ivoire, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo qu’il lui a été donné de constater la circulation de faux numéros de série sur les billets de 10.000 et 5000 franc CFA de même que les mesures sur la largeur et la longueur de ses billets ne sont plus les mêmes. Par conséquent, la Bceao invite les populations des différents pays membres à ne plus accepter les coupures de 10.000 et 5000 francs CFA portant sur les numéros de série A, N S et T. Elle vous invite à plus de vigilance dans vos transactions », tel est le contenu de la fausse l’information.

« La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) informe le public qu’une fausse information qui lui est outrageusement attribuée circule sur les réseaux sociaux depuis le 15 avril 2020. La Bceao dément formellement être à l’origine de ces fausses informations et appelle par conséquent les populations à la plus grande vigilance », peut-on lire sur financialafrik.com.

La Bceao rappelle au public qu’il peut trouver les bonnes informations sur son site internet www.bceao.int. Par ailleurs elle promet d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs et les complices de ces fausses informations.