Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

La crise du coronavirus accélère les innovations monétiques

Date:

La crise sanitaire liée au covid-19 a réveillé le potentiel de création dans certaines personnes. Plusieurs initiatives ont vu le jour pour permettre aux populations de faire face à la pandémie. Des innovations monétiques se sont accélérées. A en croire le DG du Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (GIM-Uemoa), Minegnan Coulibaly, la crise liée au coronavirus accélère les mutations des systèmes de paiement monétique. Selon le directeur, « d’ici le deuxième trimestre 2021, nous assisterons à une généralisation dans l’espace Uemoa, de l’émission de cartes sans contact et l’équipement des commerces avec des terminaux de paiement sans contact ».

Dans un entretien accordé à Financial Afrik, Minegnan Coulibaly est revenu sur les mesures prises par la Bceao pour accompagner le secteur financier. Il s’agit entre autre de la baisse des tarifs des transactions interbancaires ; la baisse des coûts des retraits GAB, désormais tout porteur de carte d’une banque donnée peut faire des retraits sur les GAB des autres banques pour seulement 250 FCFA TTC au lieu de 500 FCFA TTC. On note également la sensibilisation des populations à l’usage des moyens de paiement électronique notamment la carte bancaire afin de réduire le contact physique en agence etc.

L’introduction du téléphone dans le monde du paiement

En effet le GIM-Uemoa s’y prépare, et cela bien avant la crise du coronavirus.   Le GIM-Uemoa travaille depuis longtemps sur ces innovations. L’introduction du téléphone dans le monde du paiement et le paiement sans contact sont des prérequis pour développer le paiement digital, souligne le directeur du Groupement.

Le paiement par QR code est aussi un système qui retient aujourd’hui toute notre attention car cela facilite les transactions et représente une formidable opportunité du développement du paiement de masse. A cet égard, la société travaille sur les spécifications pour la zone, d’un QR Code unifié et interopérable, conforme aux standards et spécifications internationaux.

Des dispositifs pour contrer les fraudes

Depuis 2019, la question de la fraude a été largement débattue au sein de nos organes consultatifs du GIM-Uemoa. Dans chacun des pays membres, il y a un Comité monétique national (CMN) qui échange sur le sujet et remonte des propositions de place mais d’autres qui alimentent la réflexion globale. 04 groupes de travail thématiques régionaux sont mis en place avec pour objectif de mener des réflexions sur différents sujets structurants dont la sécurité et la lutte contre la fraude, et de formuler des préconisations et recommandations pertinentes à l’attention de la communauté bancaire de l’Uemoa.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img