23.1 C
Lomé
8 août 2022
Le Nouveau Reporter

« La paix, la sécurité et la gouvernance », trois lignes motrices du nouveau mandat de Faure Gnassingbé

Le président nouvellement réélu à la tête de la République togolaise, Faure Gnassingbé, dans un entretien avec fDi Intelligence, relayé par 24heureinfo.com, a mis la lumière sur les points saillants de son prochain mandat. Il a en outre reconnu que seule la collaboration est la clé du succès dans la lutte contre le covid-19 qui sévit actuellement.

Interrogé sur les principaux objectifs qui sous-tendent ce quatrième mandat quinquennal, le patron du parti Union pour la République (Unir) a confié : « Nous abordons ce mandat avec beaucoup d’humilité et un sens de responsabilités. Premièrement, pour assurer la paix et la sécurité. Nous avons la responsabilité de protéger la population. L’émergence de la crise sanitaire est un autre rappel de notre obligation de vigilance permanente et de conjuguer mesures préventives et défensives. Deuxièmement, nous allons mettre en place une structure de gouvernance plus ouverte et inclusive. Cela nécessite que nous mettions en place des mécanismes qui facilitent une plus grande implication de chacun dans le processus de prise de décision ».

« Maintenir la production de richesse »

Il sera question, a reconnu le président « de maintenir la production de richesse en accélérant le développement des secteurs à fort potentiel alignés sur le Plan national de développement (PND 2018-2022). Cela comprend la poursuite de grands projets d’infrastructures tels que la modernisation de notre port et la construction d’une route nationale entre le nord et le sud du pays. Nous améliorerons également l’accès aux services sociaux de base pour notre population, en particulier les plus vulnérables ».

Par conséquent, renseigne-t-il, « nous continuerons à mettre en œuvre notre stratégie d’accès universel à l’énergie et à mettre en place des stratégies spécifiques pour l’accès universel à l’eau et à l’assainissement. Enfin, nous rapprocherons les services publics de la population grâce à la technologie numérique et faciliterons l’accès à plusieurs processus administratifs. Par exemple, des frais d’inscription entièrement gratuits pour les examens et des certificats de naissance gratuits reposant sur notre système d’identité biométrique pour l’ensemble de la population ».

A propos du covid-19

« Nous avons pris des mesures pour restreindre l’accès à notre pays aux voyageurs des zones à haut risque et avons mis en place des mesures pour gérer les cas potentiels de maladie. Tous les services médicaux ont été mobilisés pour surveiller et isoler les personnes qui ont été en contact avec des cas positifs dans le but de ralentir la propagation du virus. En plus de ces mesures, nous déployons un système de transfert monétaire appelé « Novissi » pour fournir une aide financière aux travailleurs informels dont les revenus quotidiens ont été gravement perturbés ou perdus en raison des mesures d’urgence que nous avons prises pour arrêter la propagation du virus ».

Mais pas que !

« Toutes ces actions sont accompagnées de campagnes d’éducation du public sur les directives sanitaires appropriées à suivre pour se protéger du covid-19. La collaboration est la clé de notre succès dans la lutte contre le virus. Mon gouvernement est en contact fréquent avec les pays voisins pour partager des informations sur tous les cas détectés impliquant leurs citoyens. Nous devons, en tant que peuple et en tant que pays, faire preuve d’une grande unité et solidarité pour relever le défi de la sauvegarde de notre avenir ».