23.1 C
Lomé
8 août 2022
Le Nouveau Reporter

L’artiste congolais Aurlus Mabélé succombe au coronavirus

Le monde de la musique congolaise vient de perdre une de ses légendes. Il s’agit du roi du Soukouss Aurlus Mabélé. La légende s’est éteinte ce jeudi 19 mars 2020 à Paris à l’âge de 67 ans. L’information a été rendue publique par sa fille.

Le roi du Soukouss congolais Aurlus Mabélé n’est plus. La légende du Soukouss des années 80-90 qui souffrait depuis quelques années de certaines maladies a succombé hier. Selon l’annonce faite par sa fille Liza Monet sur sa page Twitter, il est mort du coronavirus.

« Mon papa est mort ce matin du coronavirus (…). Merci d’honorer sa mémoire. C’est une grande légende du Soukouss que le peuple congolais perd aujourd’hui. Je suis inconsolable et effondrée. Mon papa que j’aime tant, Aurlus Mabélé », peut-on lire sur Ivoirtv.net.

Aurlus Mabélé de son vrai nom Aurélien Miatsonama est né en 1953 à Brazzaville en République du Congo. Il faisait partie du groupe ‘’Les Ndimbola Lokole’’ qu’il a fondé avec ses compagnons Jean Baron, Pedro Wapechkado et Mav Cacharel. En 1986, il est parti en Europe pour s’améliorer musicalement où il a également formé le groupe ‘’Lokole’’ avec Diblo Dibala et Mav Cacharel. Il est l’initiateur du Soukouss dont il sera plus tard proclamé « roi ». C’est ce qui lui a valu le slogan : « c’est Aurlus Mabélé le nouveau roi du Soukouss ».