24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

Le fonds compétitif du Pasa a boosté la production de la société « Bio Product »

Le gouvernement togolais a mis en place un certain nombre de mécanismes pour booster l’agriculture. Parmi ceux-ci, il y a le Projet d’appui au secteur agricole (Pasa). Grâce à ce projet, de nombreuses sociétés ont vu leur production s’accroître. C’est le cas de la société Bio Product spécialisée dans la production d’huile palmiste.

Le Pasa a permis à beaucoup d’entreprises agricoles d’augmenter leur production. Le projet met à la disposition de ces entreprises des fonds. Il s’agit notamment du fonds dénommé « fonds compétitif » du PASA. Grâce à ce fonds, la société Bio Product dont la production était faible a développé ses activités.

« Avant, la production de Bio Product était lente, à peine elle produisait cinq (05) litres d’huile palmiste par jour. Le travail est pénible et la visibilité de la société est presque inexistante », peut-on lire sur vert-togo.com.

« Nous sommes une société coopérative simplifiée basée à Atakpamé et nous avons commencé nos activités en mars 2010 de façon artisanale. Notre activité consiste à transformer les amandes de noix de palme en huile palmiste. Avant, notre volume de production tournait autour de cinq (05) litres par jour et pour les obtenir, il fallait se lever tôt le matin pour rattraper la fraîcheur afin de pouvoir décanter l’huile cristallisée des débris. Ce qui a d’ailleurs suscité en nous l’intérêt d’avoir une machine. Cette idée a été bien mûrie avec un concepteur de machine mais, le prix de la machine retenue avec le concepteur dépassait notre capacité financière. Après moult réflexions, nous nous sommes orientés vers le ministère de l’Agriculture qui nous a appuyés, en 2014, à travers les fonds compétitifs du Pasa », a expliqué Séraphin Kekey, directeur général de la société Bio Product.

« Cette subvention d’un montant total de 10 millions de francs CFA, nous a permis d’acquérir des équipements tels que des presses, des concasseurs, des filtres, etc. Ces équipements nous ont permis de changer d’échelle de production », a-t-il poursuivi.

A ce jour, le nombre d’employés de Bio Product est estimé à treize (13). La société dispose également d’une unité de production à Lomé. Elle a commencé à écouler ses produits sur les marchés de certains pays voisins à l’instar du Burkina Faso et du Bénin.