28 C
Lomé
27 janvier 2021
Le Nouveau Reporter

Le HCRRUN dit gare aux accapareurs des terres octroyées aux victimes

Le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN), dans un communiqué publié et relayé par republiquetogolaise, a mis en garde contre les actes d’appropriation de terres dans les zones de réinstallation des populations.

Le HCRRUN, organisme gouvernemental a tristement constaté « des actes d’accaparement de vastes étendues de terres par des ventes ou achats illicites de grandes superficies, dans les préfectures de Blitta, Sotouboua et un peu partout sur le territoire, où des populations victimes de troubles sociopolitiques, ont été relocalisées et installées par le gouvernement ».

Ces actes, soutient-il, sont de « nature à contrecarrer la politique de consolidation de la paix, du vivre-ensemble et de cohésion sociale ». C’est pourquoi l’institution ordonne expressément aux instances juridiques, foncières et domaniales à s’abstenir de toute opération allant dans le sens de l’acquisition de ces parcelles.

Le processus d’indemnisation du HCRRUN est l’une des principales recommandations formulées par la Commission vérité justice et réconciliation (CVJR). Aujourd’hui, « plus de 7600 victimes ont été indemnisées », précise le cite cité plus haut.