26 C
Lomé
24 octobre 2020
Le Nouveau Reporter

Le ministre chargé du tourisme et les responsables d’hôtels réfléchissent sur la relance du secteur

Le ministre chargé de la culture et du tourisme Kossi Gbényo Lamadokou, a rencontré jeudi 15 octobre à Lomé les responsables d’hôtels et d’associations d’hôteliers. Cette rencontre de prise de contact entre le ministre et ces acteurs a aussi pour objectif de réfléchir sur la relance du tourisme togolais frappé par la pandémie du coronavirus.

Parmi les mesures prises par le gouvernement face à la crise, on note : la remise de 100% de majorations de retard sur le paiement des arriérés de cotisations sociales à la Caisse nationale de Sécurité Sociale ; la suspension de l’application des pénalités de retard pour les impôts qui arrivent à échéance au cours du 2ème trimestre 2020 et la revue des pénalités au profit des entreprises qui ont subi des contrôles fiscaux ; la réduction de la TVA de 18 à 10% sur le chiffre d’affaires pour les entreprises du secteur de l’hôtellerie et du tourisme ; le report des échéances de paiement des factures d’eau et d’électricité, avec possibilité de réduction des coûts sur une période déterminée. Le gouvernement a aussi décidé de mettre en place une ligne de financement de 20 milliards de F CFA à travers le secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Cette somme permet de soutenir les petites et moyennes entreprises des établissements de tourisme, hôtels, restaurants.

Les hôteliers ont saisi aussi l’occasion pour présenter les difficultés qu’ils rencontre et ont fait des suggestions pouvant améliorer leurs conditions.

La vision du chef de l’Etat pour le secteur touristique est de développer une offre touristique de loisirs à destination des touristes nationaux et de la sous-région. Les participants de cette rencontre ont été convié à participer à la mise en œuvre de cette vision.

Lire aussiTourisme au Togo : le concept de proximité et de domestication pour remettre d’aplomb le secteur