27.7 C
Lomé
2 octobre 2022
Le Nouveau Reporter

Le programme « Novissi » retentit au-delà même des frontières togolaises

Comme la plupart des pays du monde, le Togo a édicté des mesures idoines pour mettre hors d’état de nuire le nouveau coronavirus et tenir la main des citoyens en cette période morbide. L’une d’entre elles est le programme de transferts monétaires Novissi. En un (01) mois et quelques jours, il a permis d’accorder plus de 7,8 milliards de francs CFA à 556.526 bénéficiaires sur 1.361.937 personnes enregistrées. Sa quintessence et sa particularité émerveillent les observateurs. Dernièrement, les Prix Nobel d’Economie 2019 ont salué l’initiative et invité les autres pays à lui emboîter le pas.

Abhijit Banerjee et Esther Dufflo

L’Américain, Abhijit Banerjee et la Française, Esther Dufflo forment un duo dont les travaux sur la lutte contre la pauvreté ont valu le Prix Nobel de l’Economie l’année dernière. Ils ont publié, mercredi 13 mai 2020, une opinion dans le journal britannique, The Guardian.

Les deux personnalités ont salué le programme « Novissi » initié par le Togo et qui peut constituer un exemple pour de nombreux pays dans leurs stratégies de lutte contre la pandémie : « Pendant une pandémie, lorsque les gouvernements doivent aider le plus grand nombre de personnes le plus rapidement possible, la simplicité d’un revenu universel ultra basique peut être vitale », ont-ils conseillé.

Il est alors « impératif pour les gouvernants de rassurer les populations que personne ne sera exclu de l’aide à la subsistance limite (…). Le Togo, petit pays ouest-africain avec ses 08 millions d’habitants travaille sur tous ses fronts », ont-ils soulevé, repris par togoreveil.

De fait, selon les chiffres mis à jour jeudi 14 mai 2020 à 19 heures sur novissi.gouv.tg, 3.241.040.125 francs CFA ont été distribués au titre de la première tranche, soit 556.526 opérations de paiements. La deuxième tranche a coûté 2.485.550.375 francs CFA aux autorités togolaises, ce qui équivaut à 426.085 paiements. Puis, 357.689 paiements ont déjà été effectués pour la troisième tranche pour une somme de 2.088.310.000 francs CFA.