24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

Le Togo est à la quête de 50 milliards de francs CFA sur le marché financier régional

Après les élections, place maintenant à la relance des chantiers. Pour ce faire, il faut renflouer les caisses de l’Etat. Le gouvernement togolais n’a pas attendu trop longtemps pour se lancer à la quête des sous. Il sollicite le marché financier régional pour tenter de mobiliser 50 milliards de francs CFA.

Liasses de billets

Le Trésor public du Togo sera sur le marché financier régional jusqu’au 13 mars prochain. C’est ce qu’a annoncé l’agence Umoa-Titres. Le pays va tenter de collecter 50 milliards de francs CFA. Il met sur le marché trois Obligations assimilables au Trésor (OAT) qui offrent des taux d’intérêt de 6,15%, 6,4%, 6,5%, avec des durées respectives de 3ans, 5 ans et 7 ans. Quant à la valeur nominale unitaire, elle est unique. Elle est fixée à 10.000 francs CFA.

Voir aussi : Mésofinance : le Groupe Cofina va s’implanter au Togo

L’agence Umoa-Titres et Trésor public du Togo précisent par ailleurs que « Le remboursement de ces obligations se fera le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 16 mars 2023 (remboursement In Fine) ».

Le Togo est l’un des pays actif sur le marché financier régional. Il entretient de bonne relation avec les investisseurs de l’Uemoa. Ils avaient souscrit à plus de 200% les titres du Trésor. Le taux de couverture de l’OTA du 28 février frôlait les 225%.

Lire aussi : PNPER : 05 guichets installés pour informer et orienter les porteurs d’idées d’entreprises