Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Les autorités de transition du Niger condamnent le refus par le Nigeria du retrait du Niger de la CEDEAO

Date:

Le gouvernement de transition du Niger a rejeté, “avec sérénité, les propos impertinents et condescendants des autorités du Nigeria”, qui a refusé d’admettre la faculté du Niger à se retirer de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

   Dans un communiqué publié jeudi soir sur la télévision publique nigérienne, le ministre nigérien des Affaires étrangères et de la Coopération, Bakary Yaou Sangaré, a déclaré qu'”en plus des sanctions irresponsables de la CEDEAO, le Nigeria a, en dépit de nos liens de voisinage et de fraternité, ajouté ses propres sanctions punitives, à savoir la coupure (de) la fourniture de l’énergie électrique sans discernement (et le blocage) de l’approvisionnement du Niger en produits pharmaceutiques et alimentaires”.

  “Cette attitude empreinte d’amnésie a également conduit le Nigeria à s’engager dans une action de déstabilisation du Niger avec la complicité de certains Etats de la CEDEAO appuyés par la France”, a-t-il ajouté.

  Le Niger invite instamment les autorités du Nigeria à la retenue et à se ressaisir pour ne pas mettre en péril les liens séculaires de fraternité “qui méritent amplement d’être préservés dans l’intérêt supérieur de nos deux peuples”.

  Pour rappel, le Burkina Faso, le Mali et le Niger, avaient décidé, le 28 janvier dernier, de quitter sans délai la CEDEAO. Fin

  Xinhua

Lire : Le Niger annonce la suspension des droits miniers jusqu’à nouvel ordre

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société