25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Les cas confirmés de coronavirus siègeront désormais au CHR Lomé-Commune

Le chef de l’Etat a décidé que le CHR Lomé-Commune soit dédié uniquement à la prise en charge des maladies infectieuses comme le cas actuel du Covid-19, a annoncé samedi soir, le gouvernement, dans un communiqué. Cette mesure vise à concentrer les énergies pour s’occuper des malades afin d’éviter la propagation du virus, a indiqué le gouvernement. Par conséquent, les consultations et admissions au CHR Lomé-Commune sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Dans le document, le gouvernement précise que « les dispositions urgentes ont été prises et les malades de Covid-19 sont transférés ce samedi 21 mars 2020 dans ledit CHR. Les patients qui y étaient hospitalisés ont été transférés dans les autres hôpitaux publics de Lomé ».

Les patients sont donc priés de se diriger dorénavant vers le CHU Sylvanus Olympio, le CHU Campus, l’Hôpital de Bè ou les autres établissements de soins publics ou privés de Lomé.

Saluant le degré de maturité et d’implication de la population et des professionnels de la santé, le chef de l’Etat présente ses excuses pour les désagréments commis par cette disposition.

 « Le président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, adresse ses chaleureuses félicitations aux professionnels de la santé et à l’ensemble de la population togolaise, pour leur adhésion aux mesures prises par le Gouvernement pour éviter la propagation de la pandémie au Covid-19 […]. Le gouvernement présente ses excuses à la population pour les désagréments créés par cette nouvelle disposition. Il exhorte encore une fois l’ensemble de la population à observer toutes les mesures préventives recommandées » lit-on dans cette note.