25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Les députés de la 6ème législature viennent de sauter le verrou immunitaire autour d’Agbéyomé Kodjo

Agbéyomé Kodjo reste désormais un député passible de poursuites judiciaires. Son immunité parlementaire a été levée en effet ce lundi suite au vote des députés.

Le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) est accusé de coup d’Etat par le pouvoir et de troubles aggravés à l’ordre public pour s’être autoproclamé président de la République.

80 sur 90 députés ont voté pour la levée de l’immunité de leur collègue. Huit (08) députés se sont abstenus alors que deux (02) autres ont voté contre cette levée. Le vote est intervenu après une suspension des travaux pour permettre à chaque groupe parlementaire de donner sa consigne de vote.

« Nous avons juste à répondre à la question, est-ce qu’il faut arriver à donner à la justice et au collègue Agbéyomé Kodjo, la possibilité d’aller se défendre ? La justice a souhaité que l’immunité soit levée pour que les poursuites soient engagées, le député aussi a besoin de cette levée pour se défendre face à la justice. Donc nous ne faisons que ce qui est requis par l’Assemblée nationale en tant qu’institution au regard de la Constitution et de notre règlement intérieur pour permettre à la justice de faire son travail », a indiqué Yawa Tségan, présidente de l’Assemblée nationale.

L’instruction portant la levée de l’immunité du député entre en vigueur dès son adoption, selon le rapport final de la commission spéciale chargé du dossier.