Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Les groupes de presse australiens obligent Facebook et Google à les rémunérer

Date:

Presque tous les secteurs d’activité sont touchés par la pandémie liée au covid-19. Particulièrement, le monde des médias se révèle être le secteur le plus touché. De l’Afrique en Europe, de l’Amérique en Océanie, la presse vit son covid-19. Les revenus publicitaires sont sans cesse en baisse. Chaque pays essaie d’adopter des mesures pour soutenir la presse toujours opérationnelle en cette période critique. L’Australie, quant à elle, s’en prend aux géants du web. Elle compte adopter dans les prochains mois une loi qui oblige Google et Facebook à partager leurs revenus publicitaires avec les groupes de presse basés sur son territoire.

Google et Facebook sont des multinationales américaines. Ils dominent largement le marché de la publicité en ligne. Une situation qui n’avantage pas les médias australiens, surtout en cette période de crise. Sur 100 dollars dépensés en publicités numériques dans le pays, près d’un tiers revient à Facebook et Google. C’est la raison même de la plainte des médias locaux. Ils reprochent aux deux compagnies américaines d’avoir dominé le marché de la publicité à leur détriment.

Malgré les plaintes contre ces deux structures, les négociations ont échoué. « Le bureau du Trésor a fait savoir que les négociations avec Facebook et Alphabet, (maison-mère de Google) n’ont pas été concluantes », confirme Tech en Afrique. « Sur la question fondamentale de la rémunération du contenu, que le code cherchait à résoudre, il n’y a eu aucune avancée significative », révèle le trésorier national, Josh Frydenberg, dans une tribune publiée par le journal The Australian

Si Facebook se dit être déçu, Google de son côté souhaite collaborer. Facebook parle de « déception » vis-à-vis de l’annonce du gouvernement. Le réseau social de Mark Zuckerbeg estime avoir « investi des millions de dollars localement pour soutenir les éditeurs australiens ». Quant à Google, il se dit prêt à travailler pour la mise en place d’un code de conduite avec la presse. En décembre dernier, les autorités australiennes ont commencé l’édition de règles pour éviter les abus provenant de ces grosses entreprises.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img