24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

Les jeunes togolais font confiance aux banques

Le Togo affiche un taux de bancarisation strict de 26,8%, soit le pays à fort taux dans la zone Uemoa. Ce rang est tributaire du grand nombre de Togolais, âgés de quinze (15) ans ou plus et détenant un compte dans les banques, les microfinances et les services postaux.

 D’après des données divulguées lors de la troisième session du Conseil national de crédit (CNC) en octobre 2019, le pourcentage de Togolais qui disposent d’un compte dans les banques, microfinances ou services postaux (ECO CCP en l’occurrence) est passé de 50% à 74% ; soit un bond remarquable de 24%.

En réalité, plus de 2/3 de la population âgée de quinze (15) ans et plus ont accès aux services financiers. Avec un taux de bancarisation strict de 26,8%, le Togo se place devant le Mali (dont le taux est de 23,3%), le Bénin (qui pointe à 22,5%), la Côte d’Ivoire (avec un taux de 21,6%) et le Niger qui affiche un taux de bancarisation strict de 5,8%.

Le grand défi demeure la digitalisation des services, un sujet qui fera l’objet de discussion en novembre lors d’une Semaine de l’inclusion financière organisée par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao).