Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Les projets de développement au cœur des échanges entre Faure Gnassingbé et le Dr Akinwumi Adesina

Date:

Destinée à contribuer au développement et au progrès social des États africains, la Banque africaine de développement (BAD) a un encours constitué de plusieurs projets au Togo. Pour échanger sur ses interventions, le président de la République, Faure Gnassingbé a reçu le président de l’institution bancaire, Dr Akinwumi Adesina, ce mardi 27 février à Lomé.

Dans la droite ligne de la Feuille de route gouvernementale, Faure Gnassingbé a abordé avec son hôte, les perspectives du partenariat entre le Togo et la BAD. Au creux des échanges, l’accompagnement de l’institution financière panafricaine aux initiatives industrielles, ainsi que le développement des infrastructures socio-économiques dans le pays.

« J’ai discuté avec le président de la République sur sa vision pour l’industrialisation du pays, et comment la Banque africaine de développement et ses partenaires peuvent réaliser des investissements dans les infrastructures comme celles de la route Lomé-Cinkassé, un corridor très important qui nécessite un investissement de 2,9 milliards de dollars. Nous sommes en train de mobiliser les investisseurs autour de ce projet ».

Un autre secteur clé d’investissement a retenu l’attention des deux personnalités. C’est le désir de la Banque d’investir dans les infrastructures de la santé du Togo. L’exécutif, désireux de rénover le parc sanitaire du pays, un éventuel appui pourra contribuer à offrir des soins de qualité aux populations. LeDr Akinwumi Adesinaa ainsi exhorté les partenaires de son institution à accompagner le Togo dans sa politique d’amélioration du système de santé.

La production locale de l’engrais, c’est aussi invité dans les discussions. Les deux interlocuteurs ont réfléchi sur la mobilisation des ressources par le secteur privé pour une meilleure optimisation de la production des engrais phosphatés.

Les interventions de l’institution dans notre pays s’établissent dans le cadre du Document de stratégie pays 2021-2026, autour de deux axes prioritaires. Il s’agit du développement des pôles de croissance inclusive et des politiques d’inclusion sociale et du renforcement de la gouvernance financière et sectorielle.

Avec un portefeuille de 211,33 milliards FCFA au Togo, à mi-octobre 2023, la BAD couvre 18 projets. Ces projets englobent plusieurs secteurs, allant des agropoles, au développement des industries de transformation agro-alimentaire, en passant par la réhabilitation des routes et les énergies renouvelables.

Lire aussi : AFIS 2023 : la crème de l’industrie financière africaine se donne rendez-vous du 15 au 16 novembre 2023 à Lomé

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société