26.1 C
Lomé
14 août 2022
Le Nouveau Reporter

Ligue des Champions : les raisons de la défaite du Real Madrid contre Manchester City

C’était le choc du mercredi soir. Le Real Madrid recevait Manchester City en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Et la bataille tactique a tourné en faveur des visiteurs. En effet, le club de Zinedine Zidane s’est incliné chez lui, au Santiago Bernabeu, sur le score de 2-1. Pourtant, le Real Madrid, malmené par Manchester City, avait ouvert le score grâce à Isco (60ème) contre le cours du jeu. « Nous avons marqué durant notre moins bon moment du match, c’est la vérité. Et nous avons été meilleurs après le but », a reconnu Zinedine Zidane en conférence de presse.

Le club madrilène, requinqué par ce but, pensait alors se diriger vers un énième succès en huitième de finale. Mais c’était sans compter sur les hommes de Pep Guardiola. Les Citizens sont parvenus à renverser la situation en « dix minutes ». Gabriel Jesus a d’abord égalisé de la tête après une légère poussette non signalée sur Sergio Ramos. Avant que Kevin De Bruyne se charge d’inscrire le but de la victoire sur penalty. Le club aux 13 sacres en C1 s’incline finalement (2-1) à domicile et est menacé d’une deuxième élimination consécutive dès les huitièmes de finale.

Zidane dénonce le manque de concentration des Madrilènes

À l’issue de la rencontre, Zinedine Zidane s’est présenté devant les médias pour expliquer les causes de ce revers à domicile. « Le football est cruel », a d’abord lancé le coach madrilène avant de pointer du doigt un manque de concentration de son équipe. Zinedine Zidane reconnait que « tout s’est accumulé en dix minutes. On a fait deux erreurs. Et en dix minutes, on perd le match, c’est dur », a déclaré le coach madrilène.

Mais Zizou ne s’avoue pas vaincu pour autant. Le patron du banc madrilène croit toujours en un retournement de situation lors du match retour à l’Etihad Stadium. « Maintenant, il y a un match retour. Même si on avait gagné, rien n’aurait été fait. On va aller là-bas pour gagner. On sait qu’il va falloir aller le chercher et faire un grand match », a-t-il ajouté.

Le Real Madrid est dos au mur. Il faudra renverser la situation dans trois (03) semaines à Manchester City en vue de poursuivre l’aventure dans la compétition européenne. Une mission compliquée, mais pas impossible pour les Merengues.