25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

L’OMS fait de nouvelles précisions sur le Covid-19

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a démenti, sur son site officiel, l’information selon laquelle le Covid-19 ne survivrait pas à une température supérieure à 26 degrés C.

« D’après les données dont on dispose jusqu’à présent, le coronavirus peut se transmettre dans toutes les régions, y compris les zones chaudes et humides », a alerté l’organisation en charge des questions sanitaires dans le monde. Indépendamment du climat, des mesures de protection s’imposent dans une zone où il y a des cas de Covid-19.

Un bain chaud ne protège pas contre l’épidémie

« Prendre un bain chaud n’empêche pas de contracter la Covid-19. La température du corps reste normale, entre 36,5°C et 37°C, quelle que soit celle de votre bain ou de votre douche. Par ailleurs, il peut être dangereux de prendre un bain très chaud à cause du risque de brûlure. Le meilleur moyen de se protéger est de se laver souvent les mains ».

Les vaccins contre la pneumonie sont-ils efficaces ?

« Non », répond l’OMS. « Les vaccins contre la pneumonie, tels que le vaccin antipneumococcique et le vaccin contre Haemophilus influenza type B (Hib), n’offrent pas de protection contre le nouveau coronavirus. Le virus est tellement nouveau et différent qu’il nécessite un vaccin qui lui est propre. Les chercheurs sont en train de travailler à la mise au point d’un vaccin contre le 2019-nCoV et l’OMS les soutient dans leurs travaux ».

Qu’en est-il des antibiotiques ?

« Les antibiotiques n’agissent pas contre les virus, mais seulement contre les bactéries. Le nouveau coronavirus (2019-nCoV) est un virus et, par conséquent, les antibiotiques ne doivent pas être utilisés comme moyen de prévention ou de traitement. Cependant, si vous êtes hospitalisé pour une infection, vous pouvez recevoir des antibiotiques car une co-infection bactérienne est possible ».

Existe-t-il un médicament spécifique ?

« À ce jour, aucun médicament spécifique n’est recommandé pour prévenir ou traiter l’infection par le nouveau coronavirus. Toutefois, les personnes infectées par le virus doivent recevoir des soins appropriés pour soulager et traiter les symptômes, et celles qui sont gravement malades doivent recevoir des soins de soutien optimisés. Certains traitements spécifiques sont à l’étude et seront testés dans le cadre d’essais cliniques. L’OMS contribue à accélérer les efforts de recherche et de développement avec toute une série de partenaires ».