24.1 C
Lomé
17 août 2022
Le Nouveau Reporter

L’OTR offre 2000 cache-nez à l’UPF-Togo

Les 2000 bavettes réceptionnées par l’UPF-Togo, mercredi 08 avril, vont lui permettre de poursuivre sa sensibilisation et son accompagnement des acteurs de l’écosystème médiatique togolais dans le cadre de la lutte contre la propagation du covid-19.

L’ensemble de la presse continue par œuvrer afin d’apporter des informations à la population. Il est clair qu’en cette période sensible, les journalistes sont exposés. Ils reçoivent alors l’appui de l’OTR. Cet apport vient renforcer certaines mesures prises au sein des organes de presse.

« L’apport de l’OTR est à saluer même si c’est insuffisant puisqu’il y a beaucoup de personnes qui travaillent dans le domaine de la presse au Togo », déplore Ahlin Acrobessy, journaliste dans un média basé à Lomé. Il souhaite « vivement que les autres sociétés emboîtent le pas à l’OTR pour permettre aux professionnels des médias de mieux faire leur travail en cette période de pandémie. Le gouvernement doit aussi penser à une subvention particulière à la presse en cette période de crise ». « Nous sommes dans une période critique où l’on s’expose. Mais nous travaillons toujours », déplore-t-il tout en demandant aux autorités de penser « sérieusement à la presse qui est un maillon essentiel dans la lutte contre la pandémie ».

Tous les professionnels des médias désireux de se procurer gratuitement ces cache-nez devraient passer en récupérer, le vendredi 10 avril 2020, entre 09 heures et 11 heures au siège provisoire de l’UPF-Togo, sis dans les locaux du journal « Flambeau des Démocrates ».