29.1 C
Lomé
6 octobre 2022
Le Nouveau Reporter

L’université de Lomé ne perd pas de vue l’identité culturelle nationale

Sur demande de la mairie du Golfe 3, relative au projet « Nous sommes le Togo », l’université de Lomé a acquiescé l’idée originale d’apposer des fresques sur les murs de sa clôture. Ces fresques retracent l’histoire du Togo et trouvent place dans la quête de redynamisation académique et culturelle dans laquelle s’investit l’université.

« Cette initiative a un triple objectif. D’abord, elle permet d’embellir la clôture de l’UL. Ensuite, elle raconte l’histoire du Togo avec une empreinte culturelle à multiples facettes ; enfin, l’initiative vise à concilier toutes les générations du pays en communiquant des valeurs identitaires », ont expliqué les autorités universitaires.

L'Université de Lomé a entrepris depuis peu le projet dénommé « Nous sommes le Togo » qui consiste à apposer des…

Posted by Université de Lomé on Thursday, June 4, 2020

Un art exquis qui interpelle sur le sens du patriotisme

« La particularité est l’accent mis sur la paix. Désormais sur la clôture de l’université de Lomé, côté nord en face de la Loterie nationale togolaise (Lonato), on pourra lire l’histoire du Togo dans une démarche pédagogique. Au Togo, la paix fut gagnée par les aïeux et est maintenue par les générations actuelles au prix de mille sacrifices. Ces œuvres sensibilisent non seulement sur nos langues, nos traditions, l’importance des masques dans la culture africaine, le vivre-ensemble, mais également sur des valeurs telles que la liberté, l’amour, la patience, l’hospitalité et l’excellence », lit-on sur univ-lomé.tg

Le président de l’université, Dodzi Komla Kokoroko et le maire de la commune du Golfe 3, Kamal Adayi ont constaté, mercredi 03 juin 2020, l’avancement des réalisations. Les artistes, étudiants en formation à l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (Eamau) ont fait du bon travail.

Augustin Akey