23.1 C
Lomé
8 août 2022
Le Nouveau Reporter

L’université de Lomé prend sous son aile 145 étudiants confinés dans les cités

Face à la menace du covid-19 et l’obligation de confinement dans les cités universitaires, il est apparu nécessaire pour l’université de Lomé d’apporter tant soi peu, en cette période délicate et pénible, son soutien au groupe d’étudiants autorisés à habiter les lieux. Et de quelle manière ! L’université ne veut pas faire les choses à demi-mesure.

« Après la fermeture de l’université de Lomé, certains étudiants ont été exceptionnellement autorisés, eu égard à leur situation de vulnérabilité et, au nom de la solidarité humaine, à rester en cité U, à condition d’observer les mesures-barrières et d’être soumis au principe de confinement total. Il s’agit de 60 étudiants togolais et 85 étudiants étrangers provenant du Bénin, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée Equatoriale, du Mali, du Niger, du Nigéria et du Sénégal » peut-on lire sur le www. univ-lome.tg.

Des vivres

Dans les détails, pour accompagner ces étudiants, l’université va leur « offrir deux repas par jour au restaurant universitaire Richman Logos jusqu’au 02 avril 2020 ; leur distribuer des vivres acquis auprès de l’Agence nationale de la sécurité alimentaire du Togo (Ansat) ; mobiliser à leur profit, certains produits du Centre d’excellence régional sur les sciences aviaires (Cersa) de l’université de Lomé ; mettre à leur disposition le Centre médico-social (CMS) du Centre des œuvres universitaires de Lomé (Coul) ; instituer à leur profit, une permanence opérationnelle des agents de sécurité ; mettre en place, avec l’appui du Cersa, un dispositif de lavage de mains ».

Le Coul « invite les bonnes volontés, membres ou non de la communauté universitaire, souhaitant manifester leur solidarité vis-à-vis de ces résidents à contacter le 90 97 55 17 ».