Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Médias / Convention collective : un comité de suivi des dispositions

Date:

Dans le cadre de l’évaluation de la Convention collective des professionnels de la Presse, une rencontre initiée par le ministère de la Communication et des Médias a eu lieu, ce Vendredi 05 janvier à Lomé. Les présidents des organisations professionnelles et secrétaires généraux des syndicats de la Presse togolaise et le ministère de tutelle ont opté aux termes des échanges pour création d’un comité de suivi de mise en application de la convention.

Douze mois après l’entrée en vigueur de la Convention collective, les acteurs se sont retrouvés pour faire le point. Cette rencontre a permis d’analyser les retours d’expérience et d’identifier les réussites et les défis. Pour renforcer l’efficacité de la convention collective, les axes d’amélioration ont été explorés. Egalement, les éventuelles implications du terme du moratoire sur les engagements pris ont été aussi discutées.

Pour le président du Conseil national des patrons de presse (CONAPP), Germain Pouli, la rencontre a été essentiellement axé « sur la mise en place d’un comité de suivi parce qu’avec le bilan d’une année de mise en œuvre, nous avons constaté qu’il n’y a pas eu de grandes avancées, alors que c’est une nécessité d’aller vers la concrétisation de cette convention collective. Nous nous sommes donc promis de nous revoir très rapidement avec la direction du travail, mais nous attendons l’accompagnement de l’Etat pour faire avancer les choses ».

Ce comité aura justement pour mission de discuter avec le gouvernement et les organisations de presse, des 104 articles de cette convention. Cette démarche va conduire à mettre à jour le barème adossé à cette convention », a expliqué le porte-parole du SYNJIT, Alphonse Logo.

Pour le représentant du ministère de la Communication et des Médias, cette rencontre vient baliser la voie à une presse professionnelle et acteur de développement. « J’ai la conviction que les rencontres périodiques et les échanges qui les meublent contribueront à renforcer notre collaboration au service d’un secteur médiatique structuré et à même de soutenir davantage le développement de notre pays. Je tiens à saluer votre disponibilité et engagement à participer à cette démarche pour l’évolution saine de notre domaine d’activité », a indiqué le directeur du cabinet du ministère de la Communication et des Médias, Franck Missité.

Entrée en vigueur le 1er janvier 2024, cette convention collective vise à améliorer les conditions de vie et de travail des acteurs de la Presse togolaise.

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société