25.1 C
Lomé
9 août 2022
Le Nouveau Reporter

Résultats provisoires de la présidentielle : les choses sont allées vite selon Me Agboyibo

Au lendemain de la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle de février 2020, une poignée de Togolais, comme il fallait s’y attendre, émettent à tort ou à raison des doutes par rapport au déroulement rapide des évènements. Une inquiétude partagée par le Comité d’action pour le renouveau (Car) pour qui les choses sont allées trop vite.

Dans un communiqué de presse publié le 28 février 2020, Me Yawovi Agboyibo et son parti ont rappelé que « pour la compilation des suffrages de 9389 bureaux de vote et la proclamation des résultats provisoires, le code électoral a prévu des délais d’une durée totale de six (06) jours, à compter de la fin des opérations de vote ».

De fait, selon le parti, « nombreux sont les Togolais qui se demandent si en l’espace de 24 heures sur les six (06) jours prévus par le code électoral, la Commission électorale national indépendante (Ceni) a pu recevoir, par le canal des Commissions électorales nationales indépendantes (Celi), les procès-verbaux de la totalité des bureaux de vote et s’est effectivement assuré, après délibération des représentants de ses diverses composantes, de la conformité, bureau par bureau, desdits procès-verbaux et des fiches de compilation, à la vérité des urnes ».

Eu égard à toutes ces paramètres, le Car annonce poursuivre « ses investigations sur ce qui s’est réellement passé dans la nuit du 23 février et en rendra compte, le moment venu, au peuple ».