Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Protection de l’environnement/ DAGL et AFD: 9 fédérations et associations empochent des chèques

Date:

Le District Autonome de Lomé dans sa politique d’accompagner les associations œuvrant dans le sport et la protection de l’environnement, a remis officiellement ce mercredi 29 novembre 2023, des chèques aux fédérations et associations sportives des 13 communes du Grand Lomé, sur le thème “Pratique sportive et implication citoyenne en faveur de l’environnement”.

La cérémonie a été présidée par le Secrétaire Général par intérim du District Autonome du Grand Lomé, M. TCHALIM Tagba Atafeyinam, en présence de la directrice de l’Agence Française de Développement (AFD-Togo), Mme Zolika BOUABDALLAH, des responsables des fédérations et associations bénéficiaires.

Cette remise officielle de chèques aux lauréats est consécutive à la 3ème édition de l’appel à projets destiné aux fédérations et aux associations sportives du grand Lomé.

Financé par l’Agence Française de Développement, cet appel à projets lancé le 19 juillet dernier, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 4 Sport et Développement de la troisième phase du Projet Environnement Urbain de Lomé (PEUL III).

Au total, neuf (09) projets ont été retenus pour cette dernière édition de la programmation triennale dont une (01) fédération et huit (08) associations. Ces projets sont financés à hauteur de 34 800 000 FCFA.

Au nom des autres fédérations et associations récipiendaires, Mme Agbewanou Dina epouse Akpoto, présidente de l’ONG AVIP Togo, a remercié l’Agence Francaise de Developement et le District Autonome du Grand Lomé, le maître d’ouvrage pour leurs actions multiformes pour accompagner les fédérations et associations dans le but de contribuer à intensifier et diversifier les pratiques sportives dans le District Autonome du Grand Lomé, renforcer les partenariats entre OSC, les fédérations, les usagers, les communes et le District.

“Le sérieux et l’engagement avec lesquels les autorités du DAGL portent la lutte contre l’insalubrité et ses conséquences sur son territoire nous obligent, en tant que partenaires, à sortir de nos sentiers battus et à apporter notre contribution pour l’atteinte de ses objectifs. Cette convention va donc nous permettre de mener des activités sportives et diversifiées tout en favorisant la participation du plus grand nombre, en priorité les quartiers populaires avec une attention particulière portée à la participation des femmes” a-t-elle fait comprendre.

“Aujourd’hui, c’est un privilège pour nous de récompenser ces associations et fédérations sportives qui se sont démarquées par leur engagement, leur dévouement et leur créativité. Leur travail a permis de développer des projets d’une grande envergure qui allient le sport à la protection de l’environnement. En effet, comme nous le savons tous, le sport, véritable pilier de notre société, dépasse les frontières et les barrières, unifiant les individus autour d’une passion commune. Il incarne l’esprit de compétition, de dépassement de soi, d’effort et de fair-play. Il est un vecteur de valeurs essentielles telles que le respect, la solidarité, l’inclusion et le vivre ensemble. C’est pourquoi il est de notre devoir de soutenir et d’encourager les projets sportifs qui contribuent à l’épanouissement individuel et collectif, à l’éducation, à la santé et au renforcement du tissu social de notre cher Grand Lomé” a expliqué le secrétaire général par intérim du District Autonome du Grand Lomé.

Cette année, une attention particulière a été accordée aux initiatives sportives qui contribuent à la promotion des bonnes pratiques environnementales et renforcent l’implication citoyenne de la population dans la gestion de l’environnement urbain.

Le District Autonome du Grand Lomé, à travers cette initiative, entend accompagner les projets qui portent une stratégie ambitieuse de promotion des activités sportives sur son ressort territorial, fondés sur les actions de sensibilisation de la population sur les bons comportements à observer dans la gestion des déchets qui intègrent également les aspects genre.

Il faut relever que le District Autonome du Grand Lomé et l’Agence Française de Développement ont fait ce choix depuis le lancement de la 1ère édition en 2021, de changer les habitudes peu respectueuses de l’environnement, et de rendre plus attractif le milieu, en encourageant le sport comme un vecteur de la préservation de l’environnement.

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société