24.1 C
Lomé
17 août 2022
Le Nouveau Reporter

Sani Yaya, nouveau président du Conseil des ministres de l’Umoa

Le ministre de l’Economie et des Finances du Togo, Sani Yaya a été précédemment porté à la tête du Conseil des gouverneurs de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (BIDC). Il y a quelques jours, il a également pris les rênes du Conseil des ministres de l’Union monétaire ouest africaine (Umoa). Il remplace de ce fait son homologue béninois, Romuald Wadagni pour un mandat de 02 ans. 

Son parcours, richement étoffé dans le monde des finances, a pleinement plaidé en sa faveur. De la direction de l’audit à ETI (Ecobank), Sani Yaya est passé chef d’opération à NSIA. Il cumule également une expérience de 06 ans à la Bceao.

Le Conseil des ministres de l’Umoa assure la direction de l’Union monétaire, conformément à l’article 10 du Traité de l’Umoa. Chacun des Etats membres est représenté au Conseil par 02 ministres et n’y dispose que d’une voix exprimée par son ministre chargé des Finances. Le Conseil choisit en son sein, à l’unanimité, l’un des ministres chargés des Finances de l’Umoa pour présider ses travaux pour un mandat de 02 ans. Cette élection appelle ainsi les ministres chargés des Finances de l’Umoa à présider à tour de rôle le Conseil.

Sani Yaya prend la présidence dans un environnement difficile, marqué par les conséquences désastreuses de la pandémie du covid-19, le processus de la monnaie unique de la Cedeao et la réforme de la coopération monétaire entre l’Umoa et la France.

Un mandat très chargé donc et la première réunion qu’il a présidée ce lundi 20 avril 2020 fut un conseil extraordinaire consacré à la situation de crise du covid-19 dans l’Union.