24.1 C
Lomé
16 août 2022
Le Nouveau Reporter

Sélom Klassou et Aliou Dia réfléchissent développement via un « Laboratoire d’accélération »

Le chef du gouvernement togolais Komi Sélom Klassou a conversé, vendredi 31 janvier à la primature, avec le représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Togo. Les deux hommes ont principalement échangé autour du « Laboratoire d’accélération », une nouvelle stratégie de repenser le développement.

Le représentant onusien a révélé avoir informé Sélom Klassou, au cours de l’entretien, de la mise en place d’un « Laboratoire d’accélération ». Selon Aliou Dia, « il ne s’agit pas d’un processus que son institution impose aux Etats, mais qui nécessite l’apport de tous les acteurs ». De fait, le « Laboratoire d’accélération » a trois (03) principaux challenges : « Le premier consiste à construire les villes autrement, à les repenser. Le second concerne la gestion plus durable et plus efficace des déchets et le troisième concerne la délivrance des pièces d’état civil ».

Par ailleurs, le représentant résident du Pnud au Togo a renseigné avoir discuté de la date du lancement de ce laboratoire avec le Premier ministre togolais, lequel lancement était initialement prévu en janvier mais qui devrait être reporté compte tenu de la présidentielle qui approche à grandes enjambées.

Aliou Dia a profité de la rencontre pour adresser les vœux du nouvel an au Premier ministre et ensuite, lui a souhaité du succès dans ses différentes missions, selon ses dires.