Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Togo: à Kpalimé, manifestations de mécontentement de conducteurs de taxi-moto

Date:

Les conducteurs de taxi-moto de la ville de Kpalimé ( 120 km au Nord-ouest de Lomé) ont protesté jeudi 3 novembre 2022 contre les fortes amendes qui leur sont infligées par les agents de la Direction de la sécurité routière (DSR) de la ville.

Ces derniers ont barricadé plusieurs artères de la ville plusieurs heures, notamment le carrefour de la mairie et de la préfecture, le monument et l’hôtel le 30 août pour exprimer leur mécontentement des sorties intempestives des éléments. Ils dénoncent la situation qu’ils qualifient ” d’escroquerie “. ” Même quand ils vous arrêtent et que vous payez l’amende ils ne vous libèrent pas l’engin. Ils le gardent chez eux pour que vous puissiez payer la fourrière. C’est de l’escroquerie “, a expliqué un conducteur cité par “Togo scoop”.

D’après la source, cette manifestation des conducteurs de la ville s’explique par la sortie des agents de la DSR à la veille occasionnant des blessés parmi lesquels des leurs.

Après des heures, alors que d’autres continuaient la manifestation, un groupe de manifestants a été reçus par le préfet de la ville accompagné des autorités dont le commissaire, le CB et certains élus locaux pour trouver un consensus.

De ce fait, le préfet a recommandé à ces interlocuteurs d’aller ramener l’ordre dans leur rang avant la reprise des discussions. ” Nous ne pouvons pas tolérer qu’au moment où nous discutions avec vous, certains d’entre vous se livrent à des actes d’incivisme en ville”, a-t-il martelé tout en montrant sa disponibilité à discuter une fois le calme revenu avec les délégués des conducteurs de taxi-moto.

A noter que les chauffeurs de taxi ont également pris part à la manifestation.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société