Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Togo : de nouvelles mesures envisagées pour protéger les infrastructures routières 

Date:

Le premier Conseil des ministres de l’année, le 11 janvier dernier, a présenté l’état de dégradation des infrastructures routières en lien avec les surcharges des véhicules lourds. De nouvelles actions ont été envisagées pour limiter le phénomène.

Selon la communication présentée, l’étude réalisée sur les principaux axes du pays montre que les routes subissent des dégradations précoces souvent liées aux “surcharges des camions transporteurs des marchandises qui desservent toutes les régions du territoire national et d’autres pays de la sous-région”.

Et le gouvernement a pris des engagements pour renforcer davantage ses dispositifs. Il s’agit entre autres des mesures incitatives fiscales et douanières qui seront poursuivies pour renouveler le parc de camions et aménager de nouveaux espaces de parking et de repos des poids lourds, le long des différents axes routiers.

Les prévisions de la Société autonome de financement de l’entretien routier (SAFER) pour l’entretien des routes étaient estimées à près de 30 milliards FCFA en 2022.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société