Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Togo : des patients guéris du covid-19 partagent leur expérience

Date:

La pandémie de coronavirus semble être invincible pour le moment. Elle a touché presque tous les pays du monde. Plus de 04 millions de personnes sont infectées et plus de 277 000 en sont mortes. Même si faire face à ce virus mortel est une épreuve terrifiante, plusieurs réussissent à s’en sortir. Au plan mondial, plus de 1 300 000 personnes infectées ont été guéris. Au Togo, 96 sont déclarées guéries à ce jour. Quelques survivants du coronavirus partagent ici, et sous anonymat, leur expérience de la maladie et leur processus de guérison.

Après la détection d’un premier cas de covid-19 au Togo, beaucoup étaient toujours sceptiques et ne croyaient pas à la présence de la maladie sur le sol togolais.  Mais très vite, la réalité va les ramener à l’évidence.

« Le coronavirus n’est pas une invention ni un conte »

Pour ce patient, tout a commencé par une toux chronique. « Comme je toussais, les médecins m’ont amené faire une radiographie. Après ils m’ont donné des médicaments. J’ai pris une série de médicaments pendant dix jours. Une autre série pendant une semaine, et puis un troisième médicament pendant dix jours, tout ça, accompagné de vitamine C et des antibiotiques », raconte-il avant de préciser que « le coronavirus n’est pas une invention ni un conte. C’est une histoire vraie. Je l’ai vécu moi-même ».

« J’avais perdu le goût et l’odorat, j’avais paniqué »

Le gouvernement, à travers des messages de sensibilisations, a instruit le mieux les populations sur les symptômes du covid-19 et a mis à leur disposition un numéro vert à contacter en cas d’inquiétudes. Cette patiente appellera le numéro lorsqu’elle se rendra compte de la gravité de sa situation.

« J’avais mal au ventre, ça duré pendant trois jours. Je suis allée à la pharmacie pour payer des médicaments. Après j’ai constaté que le mal ne diminuait pas. En plus, c’était suivi de la diarrhée. Je faisais la fièvre et après j’ai mal à la tête, j’ai eu également le mal de gorge et aussi à la poitrine au même moment », décrit-elle. En cet instant, elle continuait par croire que c’était la fatigue ou le paludisme. Il a fallu un peu plus de temps pour se rendre compte qu’il s’agissait bien d’autres choses. « Mais vu que la fièvre augmentait toujours, et j’avais perdu le goût et l’odorat, j’avais paniqué. J’ai appelé le 111. C’est ainsi qu’ils m’ont mise en isolement et on m’a fait le test. Le lendemain aux environs de 21 heures, ils m’ont appelé pour me dire que le test était positif ». Panique et pleure étaient les siennes.

« Ce qui m’a le plus fait peur c’est qu’on avait écrit là où j’étais : ”zone rouge”. Mais avec l’aide des docteurs qui me rassuraient, j’ai pris mon courage à deux mains. Ils m’ont dit que si je suis correctement les prescriptions, je pourrais m’en sortir. Donc j’ai commencé par suivre le traitement de là où j’avais le plus mal jusqu’aux petits détails », a-t-elle témoigné.

« Je veux remercier le personnel soignant, Ils ont risqué tout pour nous »

Guérie, elle n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude au personnel soignant et au gouvernement. D’après ses propos relayés par Afreepress, le personnel soignant a été à la hauteur. « Je veux remercier le personnel soignant et le gouvernement. Ils ont risqué tout pour nous. Ils ont été à la hauteur. Ils nous ont donné tout ce dont on avait besoin, de la nourriture, du petit déjeuner jusqu’au dîner, tout est gratuit, de même que les médicaments ».

A ce jour, le Togo compte 219 cas confirmés de covid-19 dont 112 cas sous traitement, 96 guéris et 11 décès.

Elisée Rassan

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img