27.1 C
Lomé
19 août 2022
Le Nouveau Reporter

Tourisme : le Togo envisage réhabiliter la piste d’accès au site des hauts fourneaux de Nangbani

Le gouvernement togolais envisage par le biais du ministère de la Culture, du Tourisme et des Loisirs, réhabiliter la piste d’accès au site des hauts fourneaux de Nangbani, situé à environ 7 km de la ville de Bassar. Et d’ores et déjà, un avis d’appel d’offres a été lancé et il est demandé aux potentiels soumissionnaires « éligibles et répondant aux qualifications requises » de postuler, au plus tard le 23 avril 2020 pour la réalisation des travaux. « Les variantes ne sont pas autorisées », précise-t-on.

Autrefois, ce lieu était le lieu de travail du fer du peuple Bassar. Avec plus de 500 fourneaux dans les années 50, ce site continue d’attirer les touristes intéressés. Le site représente l’un des foyers importants de production du feu qui a alimenté pendant longtemps la région septentrionale du pays. Selon les travaux de l’archéologue américain Philip De Barros (1983, 1985, 1986), les premiers hauts fourneaux de la localité datent de 400 ans avant Jésus-Christ.

Ces hauts fourneaux servaient à fondre le minerai pour obtenir le fer nécessaire à la fabrication des armes blanches et les outils oratoires. Ce qui a sans doute conduit le gouvernement togolais à l’intégrer dans ses projets qui consistent à redorer le blason du secteur touristique et culturel.

Par ailleurs, le Togo envisage de faire de son tourisme, un pôle de croissance et faire passer sa contribution au PIB à deux chiffres dans les années à venir avec la création d’au moins 10.000 emplois décents dans le secteur d’ici 2022.