28 C
Lomé
12 juillet 2020

Tradition / Culture : pas de rite Evala cette année

Les luttes traditionnelles en pays kabyè n’auront pas lieu cette année. Face à la menace de la pandémie du coronavirus, les autorités de la préfecture de la Kozah ont décidé de suspendre l’édition 2020 de cette fête traditionnelle baptisée Evala.

Les luttes traditionnelles Evala en pays kabyè sont de véritables moments de fête. Elles attirent des milliers de personnes venant de divers horizons. A cette occasion, plusieurs personnes qui vivent à l’extérieur du pays rentrent également pour profiter des festivités organisées. Cette année, malheureusement, l’évènement n’aura pas lieu. C’est qu’indique le communiqué signé par le président du comité préfectoral des chefs traditionnels de la Kozah, Sama Kouya Batcharo et le préfet de la Kozah, le colonel Bakali Badibawu, que l’information a été rendu publique.

Le communiqué indique que « face à l’actualité mondiale et aux recommandations du Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus notamment le respect des mesures barrières du confinement pour réduire la propagation du covid-19 et mesures de distanciation sociale, les luttes Evala 2020 sont suspendues jusqu’à nouvel ordre et se limitent symboliquement à la descente du souverain sacrificateur en accord avec les prêtres traditionnels ».

Il précise qu’il « en est de même pour les autres cérémonies prévues (Akpéma, Kondona, habyè, etc…) au cours de cette année quinquennale 2020 ».