Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Une Ivoirienne engagée à valoriser l’ananas pain de sucre

Date:

Son objectif est de promouvoir et de valoriser cette variété d’ananas qu’elle cultive selon les principes de l’agroécologie.

Dans la région du Bélier, au Centre de la Côte d’Ivoire, Christelle Yobou Kouakou Yaha cultive sur un terrain de cinq hectares des ananas pain de sucre, une variété qui reste peu valorisée dans le pays. Dotée d’une chair blanche et très sucrée, l’ananas pain de sucre, également appelé bouteille, présente la particularité de rester vert à maturité et possède peu de feuilles.

Ce fruit connu est le produit phare d’Attrey Services, l’entreprise de Christelle, laquelle est spécialisée dans la culture et la transformation de produits maraîchers, vivriers et de fruits exotiques. « Si nous avons choisi de miser sur cette filière, c’est parce que nous nous sommes rendu compte durant nos différentes participations à des salons internationaux que la Côte d’Ivoire était méconnue pour la production de cette variété que nous appelons ici ananas baoulé ou ananas sauvage », explique la gérante d’Attrey Services dans un entretien accordé à la dpa.

Son objectif est de promouvoir et de valoriser cette variété d’ananas qu’elle cultive selon les principes de l’agroécologie. Employant huit salariés et vingt contractuelles, l’Ivoirienne collabore avec une coopérative de producteurs auprès de laquelle elle s’approvisionne en ananas pain de sucre afin de répondre à ses besoins de transformation.

D’ailleurs, elle souhaite accroître sa capacité de production dans l’optique de pouvoir exporter ses produits à l’étranger. « Actuellement, nos produits sont représentés uniquement sur le marché local. Si nous parvenons à accroitre notre production, nous serons en mesure de conquérir le marché international », souligne cette juriste de formation.

La promotrice d’Attrey Services nourrit l’ambition de créer une grande unité de transformation et de faire de la variété d’ananas pain de sucre, un produit agricole reconnu, à l’instar du café et du cacao, afin de permettre à ses producteurs de vivre décemment. En mai dernier, Christelle a remporté la sixième édition du prix Pierre Castel, qui a pour objectif de soutenir l’entrepreneuriat agricole africain.

dpa

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société