25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

WhatsApp réduit considérablement la propagation des fausses informations

A l’instar de Facebook, WhatsApp part en guerre contre les fake news. Les réseaux sociaux sont devenus un outil de communication incontournable. Malheureusement, par ces mêmes canaux, transitent d’importantes fausses informations. Un fléau contre lequel WhatsApp veut lutter. L’application de messagerie a annoncé prendre des mesures pour limiter le transfert d’informations non vérifiées. A ce jour, elle affirme avoir réduit de 70% l’envoi de messages de désinformation.

WhatsApp continue de lutter contre la désinformation. Aujourd’hui, la société affirme avoir réduit considérablement le nombre de messages viraux transférés de conversation en conversation. Il s’agit souvent des messages porteurs de fausses informations. Selon les explications d’un porte-parole de l’entreprise : « ce changement aide à garder WhatsApp comme un lieu d’échanges privés. WhatsApp s’engage à agir pour lutter contre les messages indésirables ».

Une nouvelle fonctionnalité se peaufine

WhatsApp compte plus de 2 milliards d’utilisateurs. La société promotrice de l’application envisage ajouter de nouvelles fonctionnalités au réseau social pour permettre aux abonnés de connaître l’origine des contenus qu’ils reçoivent.

Il pourrait prochainement être possible de vérifier l’origine et la véracité d’un message, d’une photo ou même d’une vidéo en un seul clic, rapporte Siècle Digital. La nouvelle fonctionnalité dédiée à cela serait actuellement en test. Elle serait baptisée “Search the Web” et serait illustrée par une icône en forme de loupe à côté de vos messages dans une conversation.

Depuis le début de la pandémie, WhatsApp a renforcé les mesures prises pour lutter contre la désinformation. Ceci parce que, de nombreux messages comportant de fausses informations ont été partagés via la messagerie.