27.1 C
Lomé
19 août 2022
Le Nouveau Reporter

Covid-19/Médias : malgré « cette période de tension dans les trésoreries », le Synjit conseille de préserver les emplois

Le Syndicat national des journalistes indépendants du Togo (Synjit), dans un communiqué publié lundi 30 mars 2020, a convié les organes de presse à « privilégier la préservation les emplois » et à « prendre des mesures idoines de protection sociale pour les employés ainsi que leurs familles, en cette période de tension dans les trésoreries induite par le covid-19 ».

« Un grand nombre de secteurs d’activités sont à l’arrêt, exceptés ceux qui sont vitaux. Parmi ces métiers à risque par ces temps qui courent, figure en tout premier lieu celui du personnel soignant dans le monde à qui nous rendons hommage. Vient ensuite le corps des professionnels de l’information qui bravent divers dangers pour informer et sensibiliser les populations autour des mesures-barrières à prendre pour prévenir ou guérir du covid-19 » lit-on dans la note signée par le secrétaire général, Isidore Kouwonou.

Voir aussi : Coronavirus : Ossara e.V. met des cache-nez à disposition des populations vulnérables

C’est pourquoi, le Synjit, face au danger ambiant, « appelle les patrons de presse à renforcer les mesures de sécurité sanitaire de leurs employés dans l’exercice de leurs fonctions ». Entre autres, il les convie à « procéder à la désinfection des studios-radios et plateaux de télévision après chaque émission ou chaque passage d’un intervenant ; disposer aux entrées des sièges des organes d’information du dispositif du lavage des mains ou de désinfection via les gels hydro-alcooliques ; fournir si possible suffisamment et régulièrement des masques de protection à tout le personnel des rédactions ; équiper si possible les micros dans les studios et sur les lieux de reportage de housse à usage unique comme couverture ; doter les reporters et preneurs de son de perches pratiques pour leur éviter une grande proximité avec les personnes à interviewer ».

Comment privilégier ces emplois ?

Le Synjit conseille de maintenir le « revenu en vue de pouvoir couvrir les frais de logement, d’électricité, d’alimentation et autres dépenses essentielles ; une protection sociale étendue à tous les travailleurs, indépendamment de leur statut d’emploi ». C’est la seule manière, selon lui, « de soutenir l’emploi et l’économie, de protéger les rémunérations et le bien-être des travailleurs ainsi que les Petites et moyennes entreprises (PME) ».

Découvrir également : Le Dr Georges William Kouessan suggère le confinement total