Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Congrès Unir : le parti mise sur la détermination de tous, et révise ses textes

Date:

C’est dans une ambiance festive et électrique que le deuxième congrès du parti Unir s’est ouvert, ce 26 février 2024 à Kara en présence du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Réviser les textes du parti, renouveler son bureau exécutif et présenter les candidats aux prochaines échéances électorales, sont les buts visés par ce Congrès.

Deux couleurs illuminaient le ciel du palais des Congrès de Kara, ce lundi matin, le bleu-blanc. En pagne assorti d’une casquette à l’effigie du parti, c’est environ 1500 militants d’Unir qui ont répondu présent à l’appel du parti, pour ce 2ème Congrès. « S’unir davantage pour plus d’engagements au service de la population », est le thème retenu pour ce congrès.

« La détermination, de tous fait notre force. La qualité de votre engagement militant peut être comparée à une foi qui peut déplacer des montagnes. Je voudrais vous dire que notre parti a vraiment de la chance d’avoir des militantes et des militants comme vous et je me dis qu’en vous voyant mobilisés comme vous l’êtes aujourd’hui, on comprend mieux les victoires que nous avons vues obtenir parce que vous êtes toujours mobilisés », a lancé Faure Gnassingbé aux militants lors de l’ouverture des travaux. 

Les travaux ont permis avant tout de faire l’analyse approfondie du climat sociopolitique du pays. Moment opportun pour le parti, de mesurer le chemin parcouru sur le terrain politique depuis sa création le 14 avril 2012 à Atakpamé. Cet état des lieux a conduit les militants du parti bleu-blanc à tirer leçons du passé. Le diagnostic des forces et faiblesses de l’organisation et du fonctionnement des structures durant les douze premières années, a permis au parti de mieux se projeter.

Cette rencontre a également été l’occasion pour le parti de définir pour l’avenir des orientations, basées sur l’idée politique fondatrice d’Unir. Pour le parti, il s’agit aussi de plancher sur la rationalisation des effectifs des structures de base pour accroître l’efficacité du fonctionnement administratif.

Ensuite, les délégués ont examiné et d’adopté les statuts, le règlement intérieur et le règlement financier révisés, ainsi que la charte des valeurs et de bonne conduite. Cette révision vise à renforcer le dispositif juridique du parti dans l’esprit de la charte des partis politiques au Togo. Les congressistes ont aussi mis l’accent sur la nécessité de cultiver constamment la discipline dans les rangs des militants, car « la discipline fait la force des partis », a-t-on déclaré.

Enfin, c’est le prochain scrutin couplé qui a retenu l’attention des militants. Pour une victoire du parti aux élections législatives et régionales du 20 avril 2024,  les travaux du Congrès ont permis aux militants de prendre la ferme résolution de travailler avec humilité, détermination et sérieux, dans la cohésion et la discipline du parti.

« Ce congrès se tient à une période d’importance de la vie de notre République, qui est celle de la tenue dans quelques semaines d’élections, législatives et régionales. Si nous étions en classe, ce qui n’est plus le cas, et si j’étais un enseignant, je vous dirais pour les examens de conjuguer le verbe unir. Restons unis et solidaires à l’échelle de vos circonscriptions électorales respectives », a mentionné le président Faure Gnassingbé.

Lire aussi : UNIR : le deuxième congrès statutaire bat son plein à Kara depuis ce matin

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société