24.1 C
Lomé
16 août 2022
Le Nouveau Reporter

Coronavirus : inacceptable, la ligne railleuse adoptée par des médias européens quant à la gestion de la pandémie en Afrique

Les médias du monde entier informent les populations du mieux qu’ils peuvent sur la pandémie de coronavirus. Mais certains médias notamment ceux de l’Europe, dans le traitement de l’information, se moquent de la gestion qui est faite de la pandémie en Afrique. Ce qui suscite un sentiment de méfiance des Africains envers ces médias.

« Dernièrement, les railleries suscitées par le Covid-Organics, la solution choisie par Madagascar pour se protéger du virus, ont très mal passé. On citera par exemple, cette « enquête » du Figaro, signée d’Etienne Jacob et titrée « Les remèdes ubuesques de chefs d’Etat face au coronavirus » où le président Andry Rajoelina, présenté de manière clownesque, « se gausse, sur une petite estrade en présentant son supposé remède miracle ».

Découvrir également : Covid-19 en Afrique : Alain Foka rabat le caquet à des confrères occidentaux

Mais plus encore que ce ton méprisant auquel les Africains sont habitués, c’est le déni de réalité qui choque le plus : « Les ambassadeurs de Chine et de Corée du Sud, pays largement touchés par la pandémie, sont également présents », affirme Le Figaro, ignorant sans doute que la Corée du Sud est parvenue à maîtriser l’épidémie en 03 semaines et qu’elle déplore moins de 250 décès, quand la France a déjà passé la barre des 22 000 morts, informe l’agence Ecofin.

Mais au même moment, ces médias européens pondent des articles qui font des éloges à certains pays où le nombre de contamination n’est pas affolant. Il s’agit du Vietnam où il n’y a aucun cas de décès d’après les chiffres, et de la Grèce où on dénombre 130 décès sur 1800 cas testés positifs.

Découvrir également : Eric Zemmour se prononce avec provoc sur l’annulation des dettes africaines