25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Coronavirus : la bière Corona paie un lourd tribut pour son homonymie avec le virus

Le Coronavirus, à la grande désolation de l’opinion publique, continue d’inquiéter plus d’un avec les victimes qu’il occasionne. Mais pas que ! Conséquence ? Les affaires ont du plomb dans l’aile ; la notoriété de la bière Corona en l’occurrence. Pourquoi ? La marque souffre de la ressemblance de sa désignation qui fait immédiatement penser au Coronavirus.

A l’état actuel des choses, le groupe mexicain qui produit la bière Corona doit regretter l’homonymie de son produit avec le virus parce que les intentions d’achat ont nettement régressé aux Etats-Unis. Cette chute d’intention est tributaire de la médiatisation de l’épidémie qui a engendré des recherches sur Google, lesquelles portent sur la bière Corona que les internautes ont ironiquement surnommé le « virus de la bière ». Progressivement, les blagues ont pris de l’ampleur et le rapprochement avec le virus a commencé par nuire à la bière.

Lire aussi : Coronavirus : le joueur Christian Bassogog offre 10 millions FCFA aux Camerounais vivant en Chine

En février 2020, un sondage a révélé que la popularité de la bière mexicaine, très aimée par les Américains, a littéralement dégringolé. De 80% vers la fin de l’année 2019, il ne reste que 50% des Américains qui ont encore une image positive de la marque. Selon le même sondage (YouGov), le nombre d’Américains qui comptent acheter la bière Corona dans les prochains jours est estimé à 5%, ce qui équivaut au niveau le plus bas depuis près deux (02) ans.

Voir aussi : Coronavirus : l’Aéroport de Lomé n’a pas été mis en quarantaine

De fait, les actions du groupe Constellation Brands qui produit la bière Corona ont chuté d’environ 8% à New York cette semaine : « Nous pensons, dans l’ensemble, que les consommateurs comprennent qu’il n’y a pas de lien entre le virus et notre entreprise » a rassuré la firme.

Pour la petite histoire, la bière Corona est la troisième la plus vendue sur le marché américain et n’aurait aucun lien avec le virus qui affole la planète. Le produit mexicain doit son nom à la couronne solaire qui veut dire « corona » en espagnol. Cette justification qui semble tout de même plausible, pourrait-elle néanmoins redorer la notoriété de la marque mexicaine ? Le temps nous édifiera davantage.

Voir aussi : Un étudiant camerounais « délivré » du coronavirus : un espoir qui n’écarte pas les craintes