Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Des experts se réunissent au Kenya pour harmoniser les normes des télécommunications en Afrique

Date:

Des experts se sont rencontrés lundi dans la capitale kényane Nairobi pour harmoniser les normes des télécommunications en Afrique.

   Plus de 200 parties prenantes ont participé au second forum de l’Union africaine des télécommunications (UAT) en préparation de l’Assemblée mondiale de normalisation des télécommunications, y compris des régulateurs des télécommunications et des représentants du secteur privé africain. Ils se sont réunis pour discuter de la façon dont les normes communes permettront de promouvoir un accès universel aux technologies sans fil, à large bande et multimédias.

   Dans son discours d’ouverture, le secrétaire général de l’UAT, John Omo, a déclaré que l’Afrique avait besoin de développer des normes similaires pour les équipements de télécommunication, tels que les ordinateurs et les appareils mobiles, en vue de promouvoir l’interopérabilité des dispositifs des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les différents pays.

   “L’Afrique doit aussi se doter d’un numéro commun pour les télécommunications d’urgence afin que les pays puissent coopérer dans la réponse à des catastrophes telles que les inondations”, a préconisé M. Omo.

   Il a ajouté que le continent devait en outre développer un réseau de cybersécurité commun pour les réseaux de télécommunication en vue d’assurer la sécurité de la région face aux menaces en ligne.

   Eliud Owalo, secrétaire de cabinet au ministère kényan de l’Information, de la Communication et de l’Economie numérique, a expliqué que les normes communes de télécommunication offriront aux fabricants africains une base solide pour être compétitifs sur le marché international, sans aucune barrière technique.

   M. Owalo a souligné que les normes harmonisées sur le continent profiteront aux consommateurs, qui disposeront d’appareils compatibles et fonctionnant sans accroc sur diverses plateformes et technologies.

   Seizo Onoe, directeur du Bureau de la normalisation des télécommunications de l’Union internationale des télécommunications (UIT), qui est une agence spécialisée des Nations Unies, a affirmé que les normes de télécommunication étaient l’élément essentiel du développement de l’industrie et de la connectivité des TIC.

   Le responsable japonais a fait remarquer que l’unification des normes de télécommunication en Afrique aboutira à des économies d’échelle et à des services numériques abordables pour les consommateurs. Fin

Xinhua

Lire aussi : La 21e rencontre des Régulateurs Télécoms d’Afrique Francophone se tiendra à Lomé en 2024

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société