25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Des jeunes mobilisés pour la cause d’Agbéyomé Kodjo dispersés par les forces de l’ordre et de sécurité

Accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat et autres en nommant un Premier ministre, en essayant de mettre en place un gouvernement et en s’adressant à la population en tant que président de la République, l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo, candidat arrivé en second à l’élection présidentielle devait se présenter ce matin au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) aux fins de l’enquête. Mais dans la mi matinée, des éléments de la gendarmerie ont encerclé son domicile et ont dispersé certains manifestants à coup de gaz lacrymogènes.

Il n’y a pas de passage pour rentrer ni sortir du domicile d’Agbéyomé Kodjo. Les jeunes qui s’apprêtent à empêcher un éventuel embarquement d’Agbéyomé Kodjo pour le mettre à la disposition du SCRIC pour une enquête judiciaire ont été tout simplement dispersés par des éléments de la gendarmerie qui y ont érigé un dispositif sécuritaire impressionnant.

D’après nos informations, Agbéyomé Kodjo serait actuellement à son domicile avec Mgr Philippe Fanoko Kpodzro et l’un de ses avocats pendant l’autre avocat est en attache avec les autorités judiciaires.

Lire également : Agbéyomé Kodjo est attendu devant le SCRIC