Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Des syndicats de la Santé posent des préalables pour la réussite de l’AMU

Date:

L’Assurance maladie universelle (AMU) mise en place par le Togo est effective depuis le 1er janvier 2024. Pour sa réussite, la contribution des agents de santé est indispensable. Et c’est indiscutable.

Lors de la rentrée syndicale 2024, le Collectif des syndicats de la santé s’est exprimé sur le projet, appelant à une remise en question et exhortant le gouvernement à répondre à certaines revendications.

La rentrée a été l’occasion de discuter des défis liés à la politique sanitaire au Togo, avec un focus sur le thème : « Quels agents de santé pour une AMU réussie ? ». Les praticiens hospitaliers ont évalué les recommandations du Groupe de Travail 2018, discuté des projets pour 2024 et des perspectives futures.

Les discussions ont principalement porté sur la nécessité d’améliorer l’accueil des patients et de lutter contre les pratiques inappropriées dans les hôpitaux togolais.

Le Collectif des syndicats de la santé, regroupant SYNPHOT, SYLASTO, SYNSAFETO, SYNPERSANTO, SYNPAGES, SYNAPRETO, et SYNAM, est convaincu que la réussite de l’AMU dépendra du professionnalisme des agents de santé.

Dr Gilbert Tsolenyanu a souligné la nécessité pour les agents de santé de s’auto-évaluer face à des critiques, notamment en ce qui concerne le mauvais accueil et certaines pratiques non conformes. Il a mis en garde contre les manipulations de téléphones portables au service et les ventes illicites de médicaments, soulignant que de telles pratiques peuvent compromettre les efforts du personnel soignant.

Le porte-parole des Syndicats de la santé a également rappelé les revendications, notamment une prime de 5 000 FCFA par catégorie, la révision des calculs de l’indemnité à la retraite, et la mise en œuvre de mesures pratiques sur la formation de la fonction publique hospitalière.

Les agents de santé réclament la clarification de la situation des assujettis de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et de l’Institut national de l’assurance maladie (INAM), ainsi que l’obtention de tickets modérateurs pour l’AMU.

Des assemblées générales synchronisées sont prévues dans les prochains jours pour définir une stratégie commune afin de satisfaire rapidement ces revendications syndicales.

Lire aussi : Assurance maladie universelle / CNSS : Ingrid Awadé fait des précisions en vue de sa bonne opérationnalisation

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société