Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Inhumation de Mgr Kpodzro à la cathédrale sacré cœur de Lomé

Date:

C’est dans l’intimité familiale et ecclésiale que Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro a été inhumé, ce jeudi 1er février 2024 à la Cathédrale sacré cœur de Lomé. L’archevêque émérite de Lomé est décédé le 4 janvier 2024 à Stocklom en Suède. Sa dépouille mortelle rapatriée à Lomé ce 29 janvier, a eu droit à des hommages et prières des fidèles catholiques.

Pour le repos de l’âme du prélat, une messe d’enterrement a été dite à la paroisse Cristo Risorto de Hedzranawoé. Présidée par le nonce apostolique, Mark Miles et concélébrée par le collège des évêques du Togo, en présence de plusieurs prêtres du Togo et d’ailleurs, cette messe a été un moment de vive émotion.

« Que votre cœur ne soit pas bouleversé », a déclaré le nonce apostolique dans son homélie. Le nonce en invitant le peuple de Dieu à la foi et l’espérance, a remercié toutes les bonnes volontés qui ont œuvré pour le rapatriement de la dépouille mortelle du prélat à Lomé.

Plusieurs rites religieux ont marqué cette célébration eucharistique. Il s’agit du rite de la croix, de la lumière, de l’aube, de l’étole, du calice, des insignes épiscopaux, des fleurs et des rites d’adieu.

« Notre regret à nous est de n’avoir pas pu l’entourer de notre affection filiale en ses 4 dernières années de sa vie sur cette terre, de n’avoir pas pu recueillir ses dernières paroles avant l’ultime souffle », a indiqué la Sœur Fidélia de la Croix Dotsey, supérieure générale de l’institut des sœurs religieuses « Notre Dame de la Trinité », congrégation créée par Mgr Kpodzro.

Le mercredi, avant cette messe, une veillée de prière et de chants a été dirigée par l’archevêque métropolitain de Lomé, Mgr Nicodème Barrigah-Benissan.

Natif du peuple Akposso de la préfecture de Wawa,  Philippe Fanoko Kpodzro est né le 30 mars 1930 à Tomégbé, son village natal. Ordonné prêtre le 20 décembre 1959 à Rome, il a été nommé évêque d’Atakpamé le 2 mai 1976. C’est seize ans et demi après son ministère épiscopal, le 17 décembre 1992 qu’il a été nommé archevêque de Lomé.

Figure historique de la vie politique togolaise, Philippe Fanoko Kpodzro a joué un rôle crucial lors de la Conférence nationale souveraine. Il a présidé le Haut-commissariat de la République chargé de rédiger la Constitution de 1992. L’homme d’Eglise a ensuite occupé les fonctions du président de l’Assemblée nationale provisoire du 20 août 1991 jusqu’en février 1994. En 2020, lors des élections présidentielles, il a soutenu le candidat de l’opposition Agbéyomé Kodjo. Les déboires à la suite de cette élection, lui ont valu 3 ans d’exil au cours desquels, l’Archevêque émérite de Lomé, a rendu l’âme.

Lire aussi : Décès en Suède de Mgr Kpodzro, l’ancien archevêque de Lomé

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société