28.9 C
Lomé
18 juin 2021
Le Nouveau Reporter

Journée mondiale de l’environnement : le Réseau climat océan indien sensibilise des élèves aux Comores

Dans le cadre de la Journée internationale de l’environnement célébrée le samedi 5 juin 2021, le Réseau climat océan indien (RCOI), a organisé une conférence-débat à l’endroit des élèves du lycée de Koimbani Oichili, située dans la région de Oichili aux Comores. La rencontre été axée autour de la « la restauration des écosystèmes ».

Cette activité coïncide très bien avec le lancement de la Décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes, et la Journée mondiale de l’environnement dont le thème est d’ailleurs le même : « La restauration des écosystèmes ». À l’instar des autres pays du monde, les Comores doivent faire face aux changements climatiques et à la destruction de la biodiversité avec leurs effets pervers sur le vécu des populations.

Les Comores sont un petit Etat insulaire en développement. Le territoire est très exposé aux risques de catastrophes. Les secteurs de l’eau, de l’agriculture, de la santé et des infrastructures sont également très impactés. Les impacts des changements climatiques menacent même de faire régresser les avancées faites en matière de développement ces dernières années.

Cette situation inquiétante doit pousser les organisations impliquées dans la lutte contre les changements climatiques, à éveiller les jeunes générations sur les risques que coure leur « maison ». Ce sont des cibles privilégiées qu’il faut toucher afin d’atteindre les ODD et l’Accord de Paris de 2015 sur le climat.

De plus, le Réseau climat océan indien est passé à l’action en les poussant à reboiser. « Chaque élève doit préserver les écosystèmes en plantant un arbre », nous a confié Ali Soulé, un des responsables de l’organisation. La jeunesse doit particulièrement s’impliquer en ce moment où l’on amorce la Décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes.

Cet article est rédigé en collaboration avec l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques rendue possible grâce au soutien financier du gouvernement du Québec

Lire aussi : Responsabilité sociétale : FAN COCO redonne vie aux déchets de noix de coco