24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

La BRVM renforce son système de surveillance

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) dispose d’une nouvelle plateforme de surveillance du marché. Elle a procédé au lancement officiel de cette plateforme le lundi 17 février 2020. Elle vient renforcer les méthodes de surveillance du marché boursier sous régional.

Cette plateforme dénommée « SMARTS Market » est l’œuvre de NASDAQ, le plus grand marché électronique d’actions du monde. Les fonctions de SMARTS Market sont multiples. Elle permettra de déceler en temps réel toutes les formes de manipulations de marché, détecter les mouvements de prix anormaux, conduire des analyses à partir des données historiques, surveiller les comportements des négociateurs, effectuer une supervision ciblée pour les intervenants à risque et/ou soupçonnés de pratiques anormales. En mettant en place cette énième plateforme, les responsables de la BRVM entendent rendre le marché boursier équitable.

Découvrir aussi : BRVM Awards 2020 : Daniel Kablan Duncan décroche le grand prix du marché financier régional

« La BRVM s’est engagée à maintenir un marché équitable et à offrir aux investisseurs et intervenants un marché ouvert, compétitif et transparent. En renforçant son dispositif de surveillance du marché, la BRVM confirme sa volonté de s’adapter aux enjeux de développement, de maintenir un niveau d’attractivité croissant et de garantir l’intégrité de son marché pour les investisseurs », a déclaré Edoh Kossi Amenounve, Directeur général de la BRVM.

Créée en 1996, la BRVM regroupe 8 pays de l’Afrique de l’Ouest. Il s’agit du Burkina Faso, Bénin, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali, Niger, Guinée Bissau et le Togo. L’institution occupe actuellement le poste de vice-président au comité exécutif de l’Association des Bourses de Valeurs Africaine (ASEA). Elle est également membre du Conseil pour l’intégration des marchés de capitaux Ouest Africains (WACMIC).