28.9 C
Lomé
18 juin 2021
Le Nouveau Reporter

Le ministre Kokoroko proclame les résultats des cours de répétition initiés par les enseignants

Le ministre des enseignements primaire et secondaire, prof. Dodzi Kokoroko, met fin, à travers une note de service, aux cours de répétition ou de soutien payants organisés par des enseignants.

Le ministre ne cautionne pas cette pratique devenue une tradition dans toutes les écoles du Togo. C’est d’ailleurs son caractère obligatoire infligé aux apprenants, qu’il dénonce, d’après ce que soulignent nos confrères de “24heures info”.

« Il m’a été donné de constater qu’il est instauré, au sein des établissements scolaires tant publics que privés, des cours de répétition payants dans presque toutes les disciplines. Ces cours vénaux, imposés ostensiblement aux élèves, s’organisent parfois dans les établissements avec la complicité des chefs d’établissement », a écrit le ministre Kokoroko.

Il demande donc aux enseignants de mettre une croix sur ces cours de répétition dans les établissements scolaires, tout en leur rappelant que : « Par ailleurs, ces cours privés, même organisés en dehors des établissements scolaires, ne sauraient être confondus avec les cours de soutien et de remédiation. Ceux-ci, relevant de l’organisation pédagogique de chaque établissement scolaire, avec le concours des comités de parents d’élèves, sont gratuits pour les apprenants ».

Lire aussi : Marché international : le Togo enclenche la 3e enquête permanente sur le commerce des services