24.1 C
Lomé
17 août 2022
Le Nouveau Reporter

Le Togo pleure le premier décès lié au coronavirus

Le Togo vient d’enregistrer le premier décès lié au coronavirus, selon des sources officielles. C’était hier vendredi 27 mars. A la télévision nationale le Prof. Majesté Ihou Wateba, Responsable de la prise en charge des cas Covid-19/CHR Lomé-Commune, a déclaré que : « Nous avons enregistré un décès aujourd’hui. Donc, actuellement nous avons 22 patients hospitalisés », a-t-il noté, sans citer nommément le patient décédé.

D’après plusieurs autres sources, non moins dignes de foi, il s’agit du journaliste Dominique Alizou, directeur de publication du journal Chronique de la Semaine. Dominique Aliziou était en effet rentré de Belgique le 17 mars dernier. Et a été admis au CHR de Lomé des suites d’une infection grave au covid-19.

Voir aussi : Un 25e cas de covid-19 détecté au Togo

Mais, un message vocal qui a longuement circulé et qui a fait le chou gras des réseaux sociaux dans la foulée de ce décès, et attribué au fils du journaliste, tendait à démentir un décès lié au covid-19. Dans ce message en effet, tout en larme, l’auteur expliquait que « depuis sa naissance, il souffrait d’une maladie pulmonaire, ce qui fait que souvent il développait des infections pulmonaires. En mars, il était effectivement en mission à Bruxelles. A son retour, quand il avait mal, il a été soumis à un test au coronavirus qui s’est révélé négatif. Depuis quelques jours, il était sous oxygène….Et malheureusement ce soir, on nous a annoncé son décès ».

Selon le site officiel du gouvernement/Covid-19, le journaliste est rentré de Bruxelles le 17 mars 2020. Il était asthmatique.

Découvrir également : Lutte contre le covid-19 : le gouvernement togolais peut désormais prendre par ordonnance des mesures relevant du domaine de la loi

Selon le Prof. Ihou Wateba, abordant les derniers tests réalisés : « Nous n’avons plus trouvé le virus sur sept patients. Donc, ces derniers sont quasiment guéris ».

Rappelons que les députés togolais ont voté hier vendredi à l’unanimité, un projet de loi autorisant le gouvernement à prendre par ordonnances les mesures relevant du domaine de la loi pour freiner la propagation du virus.