27.1 C
Lomé
19 août 2022
Le Nouveau Reporter

Bourses africaines : une baisse des activités due au covid-19

Le coronavirus affecte les bourses africaines. De la bourse de Lagos à la bourse de Casablanca (Masi), en passant par la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), la crise a provoqué une baisse des activités.

Chez certaines bourses du continent, la crise est plus ressentie. C’est le cas par exemple de la Bourse de Casablanca qui a enregistré un recul de 21% en une semaine. Quant à la bourse de Lagos la baisse est de 13,6 % en une semaine.

Au niveau de la BRVM, la baisse est de moindre ampleur. « La baisse est de moindre ampleur avec un recul moyen hebdomadaire d’environ 1,88 % au cours du mois de mars 2020 » a indiqué Dr Edoh Kossi Amenounve, le directeur général de la BRVM dans une interview accordée à France 24.

« L’urgence, aujourd’hui, est de limiter rapidement la propagation de la pandémie en Afrique et la circonscrire de manière à ne pas l’étendre à l’ensemble de la population y compris dans les zones rurales. L’Afrique n’ayant pas les moyens de gérer une crise sanitaire profonde, au regard des moyens techniques, technologiques et humaines à déployer pour une prise en charge efficace des malades » ajoute M. Amenounve.

Découvrir aussi : La BRVM va bientôt adopter un code de gouvernance des sociétés cotées