24.1 C
Lomé
16 août 2022
Le Nouveau Reporter

Lutte contre le coronavirus : le Maroc accourt derrière des médicaments à base de chloroquine

Prenant au pied de la lettre les informations faisant état d’une efficacité des médicaments à base de chloroquine, le « gouvernement marocain a acheté des stocks de Nivaquine » pour lutter contre le Covid-19.

Le Nivaquine est un médicament antipaludéen (produit à base de chloroquine) qui, ces derniers temps, a le vent en poupe.

« Alors que les chercheurs français en sont encore à la phase de test, le ministère marocain de la Santé vient de racheter au laboratoire français Sanofi, l’ensemble du stock de Nivaquine, un médicament à base de chloroquine, produit dans ses usines de Casablanca » peut-on lire sur le site de Radio France international (RFI).

Voir aussi : Coronavirus : les géants de l’Internet unissent leur force pour lutter contre la désinformation

D’après le site français, « Sanofi Maroc a confirmé l’opération », laquelle « se double d’une commande supplémentaire ». Mercredi dernier, le Premier ministre marocain avait annoncé sur Twitter que « tous les malades du Covid-19 seraient traités au Plaquenil », médicament fait également à base de chloroquine.

La chloroquine serait-elle une nouvelle arme efficace contre le coronavirus ? Le gouvernement marocain, au regard des derniers évènements, semble s’aligner derrière l’affirmative.

Découvrir aussi : Coronavirus : vous pouvez suivre désormais l’évolution de la pandémie en Afrique grâce à une carte