25.1 C
Lomé
9 août 2022
Le Nouveau Reporter

Lutte contre le covid-19 : les ministres africains des finances réclament des mesures d’urgences

Les ministres africains des finances sont également au front dans la lutte contre le coronavirus. Ils ont tenu une seconde réunion par visioconférence, mardi 31 mars 2020. Organisée par Vera Songwe, Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique, cette réunion a été coprésidée par deux ministres. Il s’agit de Tito Mboweni d’Afrique du Sud et Ken Ofori-Atta de la République du Ghana.

Lors de cette visioconférence, les ministres africains des finances ont réfléchi sur les conséquences de la pandémie sur l’économie africaine. Ils ont souligné qu’elle connaît un véritable ralentissement. A cet effet, ils réclament des mesures urgentes dont la mobilisation de 100 milliards de dollars pour combattre la maladie.

Lire aussi : Covid-19 : la Bceao a pris des mesures pour aiguillonner les populations à limiter les contacts physiques

« Les pays ont partagé leurs expériences et ont également discuté des possibilités de soutien mutuel. Tout en reconnaissant les mesures politiques louables prises par les gouvernements, les ministres soulignent que l’économie africaine est confrontée à un ralentissement profond et synchronisé et ne pourra s’en remettre qu’au bout de trois ans. Ils soulignent la nécessité de prendre toutes les mesures possibles pour ralentir et maîtriser la propagation du covid-19 à court terme, mais reconnaissent qu’il s’agit d’un combat difficile », peut-on lire sur financialafrik.com.

Beaucoup de questions clés ont été aussi débattues par les ministres. Ce sont entre autres : l’allègement de la dette des partenaires bilatéraux, multilatéraux et commerciaux avec le soutien des institutions financières à l’instar de l’Union européenne (UE), le Fonds monétaire international (FMI) ; le soutien au secteur privé ; la protection et la préservation des compagnies aériennes africaines, les logistiques et l’industrie du tourisme.

Découvrir également : Contre le coronavirus, Faure Gnassingbé annonce un Etat d’urgence pour 03 mois et plusieurs mesures sociales

Presque tous les pays africains sont touchés par la pandémie de coronavirus à ce jour. Le bilan fait état de plus 5000 cas confirmés dont près de 200 décès. Les pays continuent de renforcer les mesures de riposte. Au Togo, le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a décrété l’état d’urgence sanitaire, mercredi 1er avril 2020 dans un discours à la nation.