24.1 C
Lomé
17 août 2022
Le Nouveau Reporter

Mouhamed Tchassona Traoré : « l’alternance est possible »

Président de la Commission des affaires africaines de l’Union internationale du notariat, Me Mouhamed Tchassona Traoré est candidat à l’élection présidentielle de 2020. De nationalité togolaise, il est né en 1960 à Sokodé. Il fut un militant du Parti pour la démocratie et le renouveau (PDR) de Zarifou Ayeva, avant de devenir depuis quelques années le président du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD). En course pour le scrutin du 22 février prochain, le notaire réserve, comme tous les autres candidats d’ailleurs, un programme de société à la population.

Ce n’est pas la première fois que Me Tchassona se présente aux élections dans son pays. Il a créé son parti, le MCD depuis novembre 2006. Candidat malheureux aux élections législatives de 2013, il a également prit part à la présidentielle d’avril 2015.

Chevalier de l’Ordre du Mono de la République Togolaise, Traoré a eu plusieurs autres distinctions honorifiques : Ambassador For Peace de Universal Peace Federation – Interreligious and International Federation For World Peace ; Compagnon de MELVIN JONES du LIONS CLUB INTERNATIONAL.

Tchassona reste confiant

Président de la première Chambre des Notaires du Togo de 2000 à 2002, Tchassona a été président de la chambre nationale des notaires du Togo de 2002 à 2008, président du Fonds Afrcain de Garantie Nationale et Sécurité sociale des notaires de 2001 à 2007.

Lire aussi : Agbéyomé Kodjo : un candidat au parcours politique curieux

« Le combat politique c’est une affaire de conviction, de vision. Ma candidature est portée par une formation politique qui a une vision pour ce pays, un projet pour ce pays. On ne peut abdiquer après un premier échec. Si l’on croit que notre combat est un combat de haute portée nationale, on doit pouvoir travailler davantage pour pouvoir faire triompher l’idée que nous avons de notre pays », a-t-il affirmé dans une interview accordée à RFI.

Me Mouhamed Tchassona Traoré a été membre de la Commission Sécurité Sociale des Notaires de l’union Internationale de Notariat Latin (UINL) de 2004 à 2010. Il a par ailleurs été légisconsulte près la Commission de Coopération Nationale Internationale (CCNI) de l’UINL de 2010 à 2013.

Pour le candidat à l’élection présidentielle, « l’alternance est possible, si les Togolais le veulent. Le peuple du Togo qui a tant souffert, a subi, et qui aujourd’hui est en proie à des divisions, à des haines, à un certain nombre de récriminations, doit pouvoir le traduire le jour du vote en sortant massivement pour porter son choix sur des candidats à même de pouvoir présenter des projets pour ce pays, des projets réalistes et qui sont porteurs d’espoir ».

Lire aussi : Georges William Kouessan : à cheval entre la médecine et la politique

Tchassona est membre du Conseil d’Administration de l’Association de Notariat Francophone depuis juin 2005 et membre de la Commission nationale de modernisation de la législation et président de la Sous-Commission Réforme du Droit Foncier depuis 2006. Il a été membre de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) et président de la sous-commission promotion des droits de l’homme de 2006 à 2010.

Me Tchassona et son projet de société

L’expert national et contributeur du Rapport Doing Business de la Banque mondiale depuis 2009, Me Tchassona a présenté son programme de société aux populations. Un programme ambitieux relayé par Republicoftogo. Tchassona envisage la construction de 100.000 logement en 5 ans et l’encadrement des prix de l’immobilier.

Pour désenclaver les régions et dynamiser le tourisme, il prévoit l’implantation de plusieurs aéroports desservis par une compagnie locale depuis Lomé. Dans le domaine économique, il veut créer une banque des PMI/PME afin d’accompagner les entrepreneurs, lutter contre la fraude fiscale et la contrebande.

Voir aussi : Présidentielle au Togo : les observateurs accrédités du scrutin connus

Le volet social prévoit le développement d’établissements scolaires dans tout le pays avec la priorité donnée à l’enseignement technique et la réhabilitation des hôpitaux existants et la construction de nouvelles unités spécialisées. Autre projet d’envergure, la relance du réseau ferroviaire avec une interconnexion avec les pays voisins

Traoré est aussi Expert national pour le groupe de travail « Titrement » de l’union International du notariat depuis 2011

Membre fondateur du parti pour la Démocratie et le Renouveau (PDR), Me Tchassona Traoré a représenté ce parti aux divers pourparlers, notamment l’Accord cadre de Lomé en 1998 puis l’Accord Politique Global en 2006.