24.1 C
Lomé
29 juillet 2021
Le Nouveau Reporter

“Mur du patrimoine” : le plus long mur de graffitis en Afrique qui raconte l’histoire du Bénin

Un de plus pour la culture et le tourisme au Bénin et pas des moindres : le “Mur du patrimoine”, un énorme mur couvert de graffitis racontant l’histoire du Bénin. Il s’agit d’un musée à ciel ouvert de près d’un kilomètre et d’une superficie totale de plus de 2000 m2, le plus long mur de graffitis en Afrique, coloré des œuvres d’une quarantaine d’artistes graffeurs originaire du continent, mais aussi d’occident, rapporte “Africa News

« Au fond, les gens ne savent pas ceux qui sont réellement derrière ces graffitis, mais quand nous on passe devant, on se dit, voilà, j’ai contribué à ça, c’est pour mon pays, on a donné de la force pour qu’il y ait de la couleur et de la beauté. J’adore la couleur, j’adore le dessin, j’adore le graffiti, j’adore la musique, j’adore l’art », explique le graffeur Jean Marc Ouinsou.

Tous les ans, nombre de ces professionnels du street art participent au festival Effet Graff. Cette année a marqué la septième édition sur le thème : “Bénin, Patrimoine et potentiels”. L’objectif de ce rendez-vous, qui s’est déroulé en février dernier, est de promouvoir l’art urbain à travers le graffiti auprès du public, mais aussi enrichir le “mur du patrimoine” pour colorer la capitale économique béninoise, tout en racontant l’histoire du Benin, autrefois appelé royaume du Dahomey.

« Mon œuvre dans le fond violet que vous voyez parle du roi Gbehanzin, l’ancien roi du Dahomey. Vous allez souvent remarquer qu’il est au milieu avec sa pipe, avec deux femmes derrière lui, dont une garde le parasol et l’autre juste debout. Ce monsieur m’inspire beaucoup », détaille le graffeur Seencelor la Bombe.

« Le public béninois s’est approprié les œuvres, ce qui est un grand plus. Il s’est identifié à ces œuvres. Cela fait partie de nos objectifs et nous sommes vraiment contents qu’il en soit ainsi », conclut Laurenson Djihouessi, promotteur du festival Effet Graff.

Le “Mur du patrimoine” est entré dans la mosaïque des sites touristiques de Cotonou, voire du Bénin.

Lire aussi : Tourisme : Ecovillage, un “joli joyau” d’hospitalité au cœur de Davié