25.1 C
Lomé
27 septembre 2021
Le Nouveau Reporter

Rebondissements : les vérités sur l’affaire Adebayor, Gogoligo et Papson Moutité

Plus les heures passent, plus on voit clair dans l’affaire qui oppose la star togolaise Emmanuel Adebayor, à l’humoriste Gogoligo et l’artiste Papson Moutité.

« Selon les informations, il y a un an, l’humoriste avait déclaré à la gendarmerie qu’Adebayor aurait envoyé des bandits à sa trousse pour le tuer. Pour étayer ses allégations, il a même cité le nom d’un témoin qui ferait partie du gang. Ce dernier invité, n’a pas confirmé les faits. Interrogé, le témoin a enfoncé l’humoriste en déclarant qu’il le manipulait dans un coup monté pour dit-on, ternir l’image de l’international togolais du football », écrit “globalactu.com”.

Selon les confrères « Aux dernières nouvelles, celui qui est cité par l’humoriste comme témoin, aurait plutôt porté plainte contre lui pour escroquerie et trafic d’influence dans une autre affaire entre eux. Celui qui était venu témoigner en sa faveur l’accuse de lui avoir soutiré une somme de 300.000 francs CFA qui sera remise au ministre de l’agriculture ».

Pour Papson Moutite, « il est coincé pour avoir déclaré publiquement et en direct sur les réseaux sociaux qu’Adebayor a truqué les compteurs de la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET). Gogoligo est tout aussi concerné par ce grief. Une vidéo circule même sur les réseaux sociaux où on voit le chanteur assis dans son bureau, faire des déclarations dans lesquelles il cite Gogoligo et Adebayor », fait savoir “globalactu.com”.

Sur plainte d’Adebayor, Gogoligo et Papson Moutité sont en garde à vue depuis vendredi 16 juillet dernier, au service de gendarmerie Antigang de Lomé, en attendant le verdict.

Lire aussi : Tabaski 2021 au Togo : « En fin de prière, dispersion immédiate sans faire les accolades », le gouvernement